Conseils de voyages pour vos vacances en Islande

Guide de conduite en Islande en février


Guide de conduite en Islande en février

Vous prévoyez de faire un road trip en Islande en février ? Pour être sûr de vous offrir un voyage des plus agréables et en toute sécurité, il y a beaucoup de choses à savoir sur l’hiver en Islande (ou, plus précisément, sur la conduite dans les conditions hivernales islandaises). 

Dans cet article, nous allons répondre à toutes vos questions sur…

  • Que faire en Islande au mois de février ?
  • Comment se déplacer en Islande en hiver ?
  • À quoi s’attendre quand on prend le volant en Islande en hiver ?
  • Les événements dont vous pouvez profiter lors d’un séjour en Islande au mois de février.
  • Et bien plus encore !

Le mois de février est-il un bon moment pour visiter l'Islande ?

Février est une excellente période de l’année pour visiter l'Islande… Si vous recherchez un certain type de voyage. En effet, si vous avez plutôt le profil du voyageur qui préfère la chaleur, la météo clémente et la facilité de déplacement, peut-être vaudrait-il mieux que vous changiez de destination. Par contre, si vous recherchez des paysages hivernaux spectaculaires où l’aventure peut surgir à chaque instant, des cieux nocturnes drapés de splendides aurores boréales, et une des fréquentations touristiques les plus basses possibles, alors l’Islande pourrait bien être votre meilleur choix.

Les principaux arguments en faveur d’un voyage en Islande en février ?

En raison de la faible demande qui caractérise cette période de l’année, vous faites de substantielles économies sur vos billets d’avion, vos hébergements et votre voiture de location.

En Islande, l’hiver est la basse saison, et vous pouvez donc profiter de toutes sortes d’activités de plein air loin des foules de touristes.

Vous avez à la fois de fortes chances de voir les aurores boréales, mais, comme la durée d’ensoleillement journalière recommence à augmenter, vous pouvez également profiter de journées plus longues que si vous étiez venu en Islande en janvier.

Février est-il un bon mois pour voir les aurores boréales ?

Alors, oui, visiter l'Islande en février est une excellente idée si vous voulez voir les aurores boréales. Les jours sont encore suffisamment sombres et courts pour avoir tout le temps de voir des aurores se former dans le ciel d’une nuit ou d’une autre. 

Pour connaître nos conseils sur la chasse aux aurores boréales en Islande, consultez notre guide complet sur le sujet, quelle que soit la période l’année à laquelle vous prévoyez de venir. Sachez que la saison des aurores boréales court de septembre à avril, et que c'est donc au cœur de cette période de huit mois que vos chances de les voir sont les plus élevées.

Visiter l'Islande en février est idéal si vous voulez voir les aurores boréales.

La météo islandaise en février

La seule chose qui va vraiment avoir un impact sur la conduite en Islande au mois de février ? La météo. En fait, le temps va avoir un impact sur à peu près tout ce que vous allez faire en Islande en février. 

Le principal trait caractéristique de la météo islandaise en hiver, c’est son imprévisibilité. Vous pouvez très bien avoir de la pluie, de la neige ou du grésil pendant une partie de la journée, puis du soleil, des températures douces et un ciel dégagé l'autre partie de la journée. Des tempêtes peuvent éclater et ne durer que quelques heures, ou s’étendre sur plusieurs jours. 

Voilà le plus important à retenir. 

Fait-il vraiment froid en février en Islande ?

Les températures moyennes du mois de février en Islande se situent entre -3 et 3 °C ou 26-34 ° Fahrenheit. Cependant, ces températures peuvent être ressenties comme beaucoup plus froides en raison du vent. Cela dit, pour la plupart des visiteurs étrangers, ces températures se révèlent moins froides que ce qu’ils avaient imaginé pour un hiver islandais. Cette douceur relative s'explique par la position géographique de l’Islande, le long du Gulf Stream qui fait remonter jusqu’à l’île les eaux chaudes de l’hémisphère Sud de la Terre. 

Néanmoins, si ces températures sont probablement moins glaciales que ce à quoi vous vous attendiez pour votre séjour au mois de février en Islande, gardez bien à l’esprit que le temps vous paraîtra froid et humide si vous n’êtes pas habitué à ce genre de températures, alors soyez prévoyant au moment de faire vos bagages. Pensez bien à prévoir de nombreuses couches de vêtements, dont certains imperméables, une veste chaude et tout ce qu’il vous semblera nécessaire pour affronter le froid. Avant de faire vos valises, renseignez-vous sur tout ce qu’il faut emporter pour un voyage en Islande, pour être sûr de ne manquer de rien.

Lisez tout ce qu'il faut emporter pour un voyage en Islande avant de commencer, afin de ne rien manquer.

Quelle est la durée d'ensoleillement journalière au mois de février en Islande ?

Au cours du mois de février, les journées commencent à rallonger assez rapidement. Aussi, si vous venez visiter l’Islande au début ou à la fin du mois de février, la durée d’ensoleillement journalière ne sera pas la même pour vous. 

Chez nous, le 1er février par exemple, le soleil se lève vers 10 h 7 et se couche vers 17 h 16, soit un peu plus de sept heures d’ensoleillement. À la toute fin du mois, le 28 février, le soleil se lève à 8 h 38 et se couche à 18 h 43, avec donc plus de 10 heures d’ensoleillement !

Si vous préférez bénéficier de journées plus longues durant votre séjour en Islande (et donc de plus temps à passer sur la route pour suivre votre itinéraire, et pour explorer tel ou tel site naturel du pays), alors rendez-nous visite vers la fin du mois de février. 

Par contre, si vous voulez avoir plus de temps pour partir à la chasse aux aurores boréales, mais aussi plus de chances d’en voir, prévoyez votre séjour islandais pour le début du mois. Plus la nuit est longue, plus la probabilité de voir des aurores est forte !

Y aura-t-il de la neige en Islande au mois de février ?

Tout dépend de la région d’Islande que vous visitez ! Si vous vous cantonnez à Reykjavik et à la moitié Sud du pays, vous ne devriez pas voir tellement de neige, puisqu’elle tend à fondre sous l’effet des températures plus douces qui caractérisent ces régions. En revanche, l’essentiel du reste du pays est couvert de neige en cette période de l’année, notamment les régions du Nord, où le climat est généralement plus froid et moins ensoleillé.

Vous pouvez trouver des paysages d'hiver enneigés en Islande en février.

Conduire sur les routes islandaises en février

Vous vous dites que la météo ne vous dissuadera jamais de prendre le volant pendant votre séjour en Islande ? Alors, lisez ce qui suit, car nous allons vous expliquer tout ce que vous devez savoir pour visiter l’Islande en voiture en toute sécurité en février.

Est-ce bien prudent de prendre le volant moi-même en Islande ?

Dans l'ensemble, quelle que soit la période de l'année à laquelle vous visitez l'Islande, disposer de son propre véhicule est toujours synonyme de flexibilité, de liberté et d'un plus grand choix de destinations possible. Le réseau islandais des transports en commun n'est pas très développé et les voyages organisés ne vous permettront en réalité d'accéder qu’aux principaux sites touristiques, qui plus est, selon des horaires bien précis. Par conséquent, si vous voulez profiter d’une grande variété de sites naturels et autres monuments, en toute liberté, la voiture est indispensable. 

Cependant, prendre la route en Islande en hiver, appelle à la plus grande prudence. Ce n'est pas forcément une bonne idée pour tous les voyageurs. Il ne serait pas raisonnable de prendre le volant dans un pays étranger dont les conditions hivernales sont souvent rudes, sans se sentir en confiance. Cela ne signifie pas pour autant que conduire en Islande en février soit dangereux, mais simplement que vous devez prendre les bonnes décisions. 

Comment savoir que vous ne devez surtout pas prendre la route en Islande en février ? Essayez de répondre à ces questions…

  • Êtes-vous plutôt tendu lorsque vous prenez le volant dans votre propre pays ?
  • Avez-vous du mal à conduire sous la pluie, dans le vent, sous la neige ou sur la glace ?
  • N’avez-vous eu que très rarement l’occasion de conduire dans de mauvaises conditions météo ?  

Si vous avez répondu « oui » à au moins une des ces questions, peut-être vaudrait-il mieux venir avec un ami ou un membre de votre famille capable de prendre le volant pendant tout le séjour, ou bien de vous rabattre sur un voyage organisé pour découvrir le pays. Autre possibilité, bien sûr : attendre l’été pour visiter l’Islande.

Quel est l’état des routes au mois de février en Islande ?

Maintenant, si ce premier avertissement ne vous concerne pas, voyons un peu à quelles conditions de circulation vous attendre en Islande au mois de février.

La quasi-totalité des principaux axes routiers — ceux de la région de Reykjavik, la Route circulaire et le Cercle d’Or — est généralement bien dégagée en cas de neige et bien salée en cas de verglas. En hiver, même après une tempête, le verglas et la neige sont retirés assez rapidement. Ces routes sont goudronnées et faciles à conduire.

Les conditions de route en Islande en février peuvent être mauvaises.

En revanche, si vous quittez ces axes routiers avec l’intention d’emprunter les routes de graviers des régions plus reculées, vous pourrez constater qu’elles sont soit totalement inaccessibles, soit mal ou rarement dégagées. Les fermetures de routes à la circulation sont assez courantes en Islande, surtout en hiver, tantôt pour cause de neige, de verglas ou d’inondation, tantôt à cause du risque d’avalanches ou de vents forts. Ces fermetures peuvent aussi bien durer quelques heures que quelques jours. Elles sont plus fréquentes dans le Nord et l’Est du pays. 

Par ailleurs, quelles que soient les circonstances, les routes des Hautes Terres sont totalement fermées à la circulation pendant la saison hivernale, et les Fjords de l'Ouest sont considérés comme inaccessibles. Si vous souhaitez visiter l’une de ces régions, vous devrez revenir en Islande au printemps, en été ou en automne.

Ai-je besoin d’un 4x4 en Islande au mois de février ?

Si la législation islandaise n'oblige pas à réserver un 4x4 pour visiter le pays en février, il est vivement recommandé de le faire. Comparé à un véhicule à deux roues motrices, le 4x4 vous permettra de bénéficier d’une garde au sol plus haute, d’une meilleure puissance de traction et d’une stabilité renforcée dans le cas où vous seriez amené à devoir emprunter une route enneigée ou à évoluer dans le blizzard. Autant de caractéristiques qui font incontestablement des 4x4 les véhicules de location de premier choix en Islande au mois de février.

Le seul cas de figure où une voiture à deux roues motrices pourra suffire pour votre road trip hivernal en Islande est si vous prévoyez de rester uniquement dans les alentours de Reykjavik et du Cercle d'Or, ainsi que dans certaines parties du Sud de l’île. Les routes de ces régions étant goudronnées et bien dégagées, un véhicule à deux roues motrices devrait faire l’affaire (même s’il convient bien entendu de toujours se renseigner sur l’état des routes pour prendre les bonnes décisions). 

Cela dit, si la Route circulaire est goudronnée et souvent dégagée, le 4x4 est tout de même recommandé, car elle est la porte d’entrée à de nombreux secteurs du territoire islandais caractérisés par des conditions climatiques plus difficiles.

La route périphérique vous mènera dans des régions de l'Islande où le climat est plus rude.

Prendre la route en Islande en février, c'est dangereux ?

En général, il n'est pas dangereux de conduire sur les routes islandaises au mois de février, et pendant toute la saison hivernale. Cependant, comme partout ailleurs dans le monde, en cas de mauvais temps, pour rester en sécurité, il convient de prendre toutes les précautions nécessaires. Autrement dit, lors d’un voyage en Islande, il faut réserver la meilleure voiture de location, bien surveiller la météo, ne pas conduire dans les tempêtes, et respecter scrupuleusement le Code de la route islandais, etc.

Quel type d'assurance pour ma voiture de location dois-je souscrire en Islande en février ?

Quelle que soit la saison à laquelle vous prévoyez de faire votre voyage en Islande, souscrire une assurance pour votre voiture de location, c'est une double sécurité : pour vous bien sûr, mais aussi pour votre portefeuille ! 

Les agences de location de voiture comme Lava Car Rental proposent toutes sortes de formules d’assurance pour vous couvrir en cas d’accident ou de collision sur les routes islandaises en février. 

Pour un voyage en Islande en février, il est vivement recommandé de souscrire la couverture d’assurance maximale, en raison du risque accru d’accidents ou de dommages portés au véhicule du fait des conditions météo défavorables qui caractérisent cette période de l’année.

Les voitures de location sont-elles équipées de pneus hiver en février ?

Oui ! La législation islandaise oblige à équiper de pneus hiver tous les véhicules de location de novembre à mi-avril. Les pneus hiver améliorent la force de traction du véhicule sur route enneigée, verglacée ou mouillée. De plus, afin de renforcer encore la force de traction sur la neige et la glace, et donc pour plus de sécurité, les pneus hiver de la flotte de véhicules de location de Lava Car sont cloutés.

Que faire en Islande au mois de février ?

Vous êtes sûr de pouvoir prendre le volant sans problème pour explorer l’Islande par vous-même en février ?  Alors, il ne vous reste plus qu’à planifier votre itinéraire idéal sur la terre de glace et de feu ! Voici quelques-uns des meilleurs plans pour un séjour hivernal en Islande.

Partez à la chasse aux aurores boréales

Février est l'un des meilleurs mois de l'année pour voir les aurores boréales islandaises. Le ciel nocturne est encore suffisamment sombre pour voir des aurores aux couleurs vives (lorsqu’elles se forment), tout en profitant de conditions météo plus clémentes qu’en décembre et en janvier, où les températures, notamment, peuvent être particulièrement rudes. 

Pour chasser les aurores boréales en Islande, louez un véhicule 4x4, puis consultez le bulletin de prévision des aurores pour savoir à quel moment elles se formeront à proximité de l’endroit où vous vous trouvez.

Louer un véhicule 4x4 et chasser les aurores boréales en Islande

Lancez-vous à l’exploration d’une grotte de glace

Plongez dans les entrailles d’un glacier à la découverte d’une grotte de glace entièrement naturelle ! Le mois de février est l’un des rares de l’année qui permettent de pénétrer dans les grottes de glace, car il réunit toutes les conditions pour pouvoir le faire en toute sécurité (en effet, les grottes de glace fondent et s’effondrent en été, et ne se reforment qu’au retour de l’hiver). Vous pouvez réserver une visite guidée de grotte de glace au Vatnajokull (il est interdit de les visiter sans guide).

Essayez-vous à la randonnée sur glacier

Si vous n’êtes pas très motivé pour voir un glacier de l’intérieur, ou que le timing des visites guidées ne vous convient pas, vous pouvez toujours aller en voir un de l’extérieur, dans le cadre d’une randonnée sur glacier. C’est une activité très prisée sur la Côte Sud de l'Islande qui possède deux des meilleurs spots de randonnée sur glacier du pays : le Solheimajokull et Skaftafell.

Piquez une tête dans les sources chaudes

L'Islande regorge de sources chaudes 100 % naturelles et de piscines géothermiques. Prenez votre maillot de bain, puis la route à destination de ces eaux aux vertus curatives, et vivez cette expérience unique en son genre qui consiste à nager au beau milieu de la neige. Consultez notre guide pour trouver la source chaude islandaise la plus proche de vous.

Le célèbre spa Blue Lagoon en Islande

Chevauchez une motoneige

Si vous êtes amateur de vitesse, lancez-vous dans une sortie en motoneige ! Frisson garanti en filant sur la neige, tout en profitant des splendides paysages hivernaux d’Islande.

Assistez à l’un des grands événements culturels islandais

Il y a deux grands rendez-vous à ne pas manquer en Islande si vous venez en février. 

Le Festival des lumières d’hiver se déroule sur quatre jours à Reykjavik, généralement autour du premier week-end du mois. Il célèbre le retour de l’allongement de la durée d’ensoleillement et des journées plus longues. Le festival se décline en toute sorte d'activités et événements, tels qu’une soirée musée, une piscine nocturne, ou encore une course aux aurores boréales. 

Le Bolludagur est un autre rendez-vous typique du mois de février en Islande. C’est un jour férié également appelé « journée du petit pain » qui a lieu six semaines avant Pâques. Les Islandais marquent l’occasion par la dégustation de plats typiques, tels que des boulettes de viande et de poisson, et des brioches fourrées à la crème.

Où aller en Islande en février

Mais ce n'est pas le tout de savoir quoi faire en Islande en février, reste aussi à savoir où aller… Voici quelques suggestions.

Quelles sont les meilleures parties de l’Islande à visiter en février ?

Les trois meilleurs endroits où aller en Islande en février sont le Cercle d’Or, la péninsule de Snaefellsnes et la Côte Sud

Le Cercle d’Or est à n’en pas douter l’un des itinéraires les plus célèbres de tout le pays. On y trouve quelques-unes des destinations les plus incontournables comme le parc national de Thingvellir, la zone géothermique de Geysir et la cascade de Gullfoss. En voiture, vous pouvez faire le tour complet du Cercle d’Or en une seule journée, y compris avec départ et retour à Reykjavik. Cependant, pour une découverte plus sereine, mieux vaudra envisager d’y consacrer plus de temps.

La chute d'eau de Gullfoss en Islande en hiver

La péninsule de Snaefellsnes mérite elle aussi que vous lui consacriez quelques jours de votre itinéraire. Sachez bien que si vous vous rendez dans la péninsule de Snaefellsnes en hiver, il est recommandé de disposer d’un 4x4, car la région est tout de même un peu plus reculée que le Cercle d'Or. C’est aussi une excellente destination pour la chasse aux aurores boréales.

Au départ de Reykjavik, la Côte Sud nécessite un road trip de plusieurs jours, mais c'est une excellente option si vous n’avez que quelques jours devant vous et pas assez de temps pour faire le tour complet de la Route circulaire. La lagune glaciaire de Jokulsarlon, la cascade de Seljalandsfoss, le glacier Solheimajokull et la vallée de Reykjadalur comptent parmi les meilleurs endroits où s’arrêter en cours de route.

Le majestueux lagon du glacier Jokulsarlon en Islande

Peut-on emprunter la Route circulaire en Islande au mois de février ?

Oui, comme nous l’avons déjà dit, vous pouvez très bien suivre la Route circulaire en février. Cependant, si telle est votre intention, mieux vaut prévoir une dizaine de jours pour le faire, car, si en été il faut compter sept jours pour en faire le tour, les conditions météo et la durée d’ensoleillement raccourcie de l’hiver vous en demanderont dix. 

Pour vous aider à planifier votre périple, consultez notre guide spécial découverte de la Route circulaire en 10 jours.

Conseils de conduite en Islande au mois de février

Prêt à réserver votre road trip hivernal en Islande ? En organisant votre séjour, gardez bien à l’esprit ces quelques conseils :

Prévoyez toujours du temps supplémentaire dans votre itinéraire en cas de retards liés aux conditions météorologiques hivernales.

Pour voyager de la façon la plus sereine possible, choisissez la voiture de location et l'itinéraire les plus sûrs.

Gardez toujours un œil sur la météo, avant et pendant vos déplacements.

Respectez le Code de la route islandais.

Emportez dans votre voiture de location autant d’équipements que possible, ainsi que des provisions en cas d’urgence et un jerricane de carburant de secours.

Vaut-il vraiment la peine de visiter l’Islande en février ?

Oui ! Février est l’un des meilleurs mois de l’année pour visiter l'Islande. Si l’hiver présente forcément un certain nombre de difficultés supplémentaires, il est aussi synonyme d’innombrables avantages, que ce soit la fréquentation touristique limitée, de meilleurs tarifs pour vos vacances, ou encore des paysages sublimés et impossibles à voir à aucun autre moment de l'année.

Vous vous posez encore des questions ?

Vous avez encore besoin d’aide et de conseils avant de visiter l'Islande en février ? L’équipe islandaise de Lava Car Rental est là pour vous. Explorez notre gamme complète de voitures de location pour trouver le véhicule le mieux adapté à vos projets de voyage, et consultez toutes les informations utiles pour votre séjour en Islande sur notre blog.

Louez une voiture en Islande aujourd'hui

Articles qui peuvent vous intéresser

Quels vêtements et équipements emporter en Islande ?

Quels vêtements et équipements emporter en Islande ?

Assurez-vous d'emporter les vêtements adaptés pour votre séjour en Islande, quelle que soit la saison que vous visitez l'île. Suivez les conseils d'islandais pour mettre exactement ce dont vous avez besoin pour rester à l'aise et au chaud dans toutes les situations : que vous soyez à la recherche d'aurores boréales en en hiver ou que vous découvriez la côte sud en été. 

Paiements et pourboires en Islande

Paiements et pourboires en Islande

Nous décomposons tout ce que vous devez savoir sur l'étiquette des pourboires en Islande, l'utilisation des espèces et des cartes de crédit en Islande, la monnaie islandaise et plus encore. Tout ce que vous devez savoir sur les dépenses en Islande se trouve dans cet article.

Guide de la location de voiture à l’aéroport de Keflavík en Islande

Guide de la location de voiture à l’aéroport de Keflavík en Islande

L'aéroport de Keflavik est le principal aéroport international d'Islande et la première étape pour les voyageurs visitant l'Islande dans le monde entier. Si vous prévoyez de faire un voyage en voiture en Islande, voici tout ce que vous devez savoir sur la location de voitures dans les aéroports islandais.