Conseils de voyages pour vos vacances en Islande

Où voir des macareux en Islande?


Où voir des macareux en Islande?

Lorsque vous pensez aux animaux sauvages d’Islande, vous voyez peut-être des baleines nager au large des côtes, ou bien les célèbres chevaux islandais paître dans des champs, mais saviez-vous que l’Islande est la capitale mondiale de l’observation des macareux ? Ce sont quelque 10 millions de macareux qui ont élu domicile en Islande, si bien que la terre de glace et de feu abrite plus de la moitié de la population mondiale de ce magnifique oiseau marin.

Vous avez envie de partir en Islande pour voir les macareux de vos propres yeux ? On ne vous en voudra pas. Ces adorables oiseaux ne manquent jamais d’attendrir les voyageurs, qu’ils soient passionnés d’ornithologie ou non. 

Alors, prenez vos jumelles et préparez-vous pour votre excursion spécial macareux. Dans cet article, nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir pour voir les macareux en Islande, que ce soient les meilleurs sites d’observation, la façon de vous y rendre, ou les meilleures périodes de l’année pour le faire.

 

Les macareux en Islande

Si vous ne connaissez pas le macareux, sachez qu'il s'agit d'un petit oiseau de mer dont la particularité est de porter des marques blanches et noires sur le plumage, et d’être doté d’un bec jaune, orange ou noir. En raison de son apparence bien particulière, le macareux est également parfois appelé « perroquet » ou « clown » de mer.

Il existe trois types de macareux : le macareux huppé, le macareux cornu et le macareux moine. C’est ce dernier que vous trouverez en Islande. On le retrouve également dans d’autres pays qui possèdent des littoraux sur l’Atlantique Nord ; quant aux autres types de macareux, ils peuplent le plus souvent les côtes du Pacifique.

Les macareux s’installent dans tous les recoins possibles des falaises côtières qui constituent ainsi leurs aires de nidification à partir desquelles ils multiplient les sorties en mer. Les macareux se nourrissent de plancton, de poisson et de crabe, et peuvent même aller chercher leur prochain repas sous l’eau, en fondant sur leur proie à travers les vagues.

Les macareux d’Islande sont de petits oiseaux absolument craquants

Comme nous l’avons dit précédemment, c’est donc l’Islande qui abrite l’essentiel de la population mondiale des macareux moines, et notamment les îles Vestmann d’Islande.

On estime qu’il y a environ 12 à 14 millions de macareux dans le monde, mais ils sont en déclin et les macareux sont actuellement catégorisés comme « espèce vulnérable ». Les macareux ont souvent le privilège de vivre sur des îles où ils sont les seuls prédateurs naturels, même s’ils sont parfois agressés par d’autres oiseaux de mer, ou par des animaux domestiques comme les chats et les chiens. Ils sont également parfois confrontés à la raréfaction de leur nourriture, ou menacés par les bateaux de pêche et la pollution.

En fait, historiquement, l’un des principaux prédateurs du macareux a toujours été l’être humain ! Autrefois, il était chassé pour sa viande, ainsi que pour ses plumes qui étaient alors utilisées dans la literie. Si la consommation du macareux est toujours autorisée en Islande, la plupart des Islandais préfèrent s’abstenir pour protéger l’espèce – de plus, nombre de ceux qui y ont goûté affirment que le macareux n’est de toute façon pas un mets particulièrement délicat !

 

Quand voir les macareux en Islande 

Si vous voulez voir les macareux en Islande, il conviendra de prévoir votre séjour à la bonne période de l’année. En effet, les macareux ne vivent pas en Islande ni même sur la terre ferme à l’année. Ils peuvent passer des mois entiers en mer ! Bien évidemment, ils ne restent pas tout ce temps à voler : ils se laissent flotter à la surface de l’eau, au gré des vagues, sans avoir besoin de regagner la côte.

C’est en hiver que les macareux quittent l’Islande pour la mer, si bien que si vous venez en Islande plus ou moins entre septembre et avril, vous ne pourrez malheureusement pas les voir. Les macareux ne regagnent pas leurs nids islandais avant le retour de la chaleur au mois de mai, et pour y rester jusqu’à août.

Par chance, l’été est une formidable période de l’année pour visiter l’Islande en général, et si vous venez sur la terre de glace et de feu pour voir les macareux, ce sera également l’occasion pour vous de faire plein d’autres choses. Que ce soit pour profiter de vos vacances d’été en Islande ou pour faire un grand road trip à la faveur des interminables journées placées sous le signe du soleil de minuit, c’est toute une aventure qui vous attend.

 

Où voir des macareux en Islande

Après avoir posé le pied sur le sol islandais, où devez-vous vous rendre pour voir les macareux ? En effet, ce n’est pas comme s’ils vous attendaient sur la première plage venue.

Il y a deux principaux environnements naturels dans lesquels chercher les macareux : le long des falaises et en mer. Pour voir des macareux qui nichent sur les falaises, le plus souvent, vous pourrez vous y rendre en voiture ou au prix d’une petite randonnée. Et si vous voulez les voir en mer, il vous suffit de réserver une excursion en bateau. 

Quelle que soit la formule que vous choisissiez, voici les principaux endroits où vos chances de voir des macareux en Islande seront les plus élevées.

Les macareux en Islande

 

Îles Vestmann

Les îles Westmann sont, de loin, l'endroit idéal pour observer les macareux en Islande, car c'est sur cet archipel qu’a élu domicile une bonne part de la population de macareux du pays. Pour vous faire une idée, l’Islande abrite environ 60 % de la population mondiale de macareux moine, si bien que les îles Vestmann regroupent à elles seules quelque 20 % de tous les macareux de la planète. Autant dire que ça en fait du monde !

L'archipel des îles Westmann compte plus d'une dizaine d'îles, dont la plus grande de celles qui sont habitées est Heimaey, avec ses quelque 4 300 résidents. Par conséquent, si vous voulez voir les macareux des îles Vestmann, mettez le cap sur Heimaey, vous serez surpris de les voir de si près, que ce soit dans les rues ou dans les jardins des maisons.

Pour gagner Heimaey, il vous faut prendre un ferry depuis l’Islande continentale. La traversée dure environ une heure aller et une heure retour, avec embarquement non loin de Seljalandsfoss, dans le sud de l'Islande. Même si vous devez y consacrer une après-midi ou une journée entière, vous ne le regretterez pas. De plus, à part voir les macareux, il y a plein d’autres choses à faire sur l’île de Heimaey. En effet, vous pourrez y admirer de nombreux autres oiseaux, faire de la randonnée ou encore des excursions en bateau.

 

Dyrhólaey

Vous préférez éviter de prendre le ferry ? Si vous n’avez pas assez de temps, ou que vous êtes en plein road trip dans le sud de l'Islande, arrêtez-vous sur les plages de sable noir d'Islande, et cherchez notamment « Dyrhólaey ».

Dyrhólaey est une grande arche rocheuse qui s'étire du continent pour s'avancer dans l'océan, formant d'énormes falaises qui tombent à pic dans l'eau. En d'autres termes, c'est un lieu de nidification idéal pour les macareux.

Dyrholaey est un excellent endroit en Islande pour voir les macareux

Sachez cependant que comme les macareux moines nichent souvent ici, la zone est parfois fermée aux visiteurs pour assurer leur tranquillité et leur protection. Cela dit, même lorsque la zone de nidification est fermée, en général, on peut quand même voir les macareux. Restez simplement à bonne distance pour respecter leur espace vital !

Tant que vous êtes là, profitez-en pour arpenter la plage de sable noir et visiter Vik situé non loin, village au charme indéfinissable et étape incontournable de tout road trip sur la Côte Sud.

 

Réserve naturelle d’Ingólfshöfdi

Toujours sur la Côte Sud, la réserve naturelle d'Ingólfshöfdi est très prisée pour l'observation des oiseaux, car cette zone isolée près de Skaftafell abrite une falaise qui les attire par milliers, dont un grand nombre de macareux. La réserve se trouve à environ cinq heures de route de Reykjavik, donc si vous passez dans le sud de l’Islande, lors d’un road trip par exemple, il serait vraiment dommage de la manquer.

Sachez cependant que la visite de la réserve naturelle n'est possible que sur réservation. De la mi-mai à la mi-août, Oraefaferdir y organise des sorties d’observation des macareux : vous montez dans une charrette à foin tirée par un tracteur avant de faire une petite marche dans la réserve. Oraefaferdir garantit 99 % de chances de voir des macareux lors de ses excursions. 

Les sorties sont assurées tous les jours de la semaine, sauf le dimanche, et le tarif est de 10 000 ISK par personne, soit 71 USD ou 66 EUR.

 

Borgarfjördur Eystri

Si vous allez en Islande en été, vous pourrez voir les adorables macareux

Dans l'est de l'Islande, Borgarfjördur Eystri, petit village de fjord d’une centaine d'habitants, prétend être l'endroit où il est le plus facile et le plus sûr d’observer les macareux. Même si la colonie de macareux n’est pas ici aussi grande que celles que vous trouverez ailleurs, elle n’en reste pas moins impressionnante avec ses dizaines de milliers d’oiseaux.

Bien que Borgarfjördur Eystri soit très prisé pour la randonnée, vous n'aurez pas besoin de marcher outre mesure pour voir les macareux. Plusieurs promenades aménagées en bois ont été installées afin de pouvoir observer les macareux le long des falaises en toute sécurité.

 

Péninsule de Tjörnes 

Dans le nord de l'Islande, il existe plusieurs excellents endroits où aller observer les macareux. La péninsule de Tjörnes est facile d'accès depuis Husavik, mais le cap Raudinupur, l'île Grimsey et l'île Lundey sont également des incontournables. Si vous êtes en train de planifier votre road trip dans le nord de l'Islande, sachez que vous pouvez y intégrer un périple exclusivement consacré aux oiseaux le long du sentier ornithologique de la région.

 

Falaises de Látrabjarg

Les falaises de Látrabjarg sont l’un des endroits les plus réputés pour l’observation des macareux. En effet, elles rassemblent à elles seules environ 40 % de la population mondiale de macareux. Ces falaises vous attendent dans les Fjords de l'Ouest, région très appréciée des ornithologues amateurs, des randonneurs et des photographes, entre autres. Cependant, sachez que les Fjords de l’Ouest présent également quelques-uns des reliefs les plus accidentés d’Islande. Mieux vaut avoir cela à l’esprit lorsque vous vous rendrez aux falaises pour faire de la randonnée.

 

Réserve naturelle du Hornstrandir 

Toujours dans les Fjords de l'Ouest, vous trouverez au sein de la réserve naturelle du Hornstrandir deux aires de nidification de macareux, connues sous le nom de Hornbjarg et Hælavíkurbjarg. Sachez que cette réserve naturelle ne se laisse découvrir qu’au prix d’un petit périple, et notamment d’une traversée en bateau. La réserve est fermée à tous les véhicules motorisés et elle est totalement inhabitée, si bien qu’elle vous réserve une faune et une flore exceptionnelles ! Ainsi, outre les macareux, le renard arctique compte parmi les autres habitants de l'île.

Paisible, reculée et totalement préservée des activités humaines, cette réserve vous laissera un souvenir indélébile.

Le Hornstrandir est un formidable spot à macareux en Islande

 

Breidafjördur

Nichée entre les Fjords de l'Ouest et la péninsule de Snaefellsnes, Breidafjördur est une baie parsemée d’îles peuplées de macareux. Ici, des bateaux peuvent vous emmener les voir dans leur habitat naturel. Les sorties en mer sont fréquentes au départ de Stykkisholmur.

Profitez également de votre passage dans le secteur pour explorer la péninsule de Snæfellsnes, affectueusement surnommée « l’Islande en miniature » du fait que l’on y retrouve en concentré la quasi-totalité des types de paysages et de reliefs qui caractérisent le pays.

 

Reykjavik

Vous pensiez qu’il faut absolument sortir de la ville pour admirer des animaux sauvages ? Détrompez-vous. Avec une simple traversée en bateau de quelques minutes seulement au départ de Reykjavik, vous pouvez accéder aux « îles des macareux », comme les appellent les Islandais. Officiellement, il s’agit des îles Akuey et Lundey. Comme elles ne sont situées qu’à quelques encablures de la ville, les tour-opérateurs de Reykjavik pourront vous y emmener voir les macareux presque tous les jours. Et en été, vous pouvez êtes sûrs et certains que les macareux vous y attendront.

 

Comment voir les macareux en Islande 

Vous avez déterminé les sites de nidification des macareux que vous aimeriez voir lors de votre séjour en Islande ? Alors, deux possibilités s’offrent à vous pour aller à leur rencontre.

Vous pouvez vous rendre par vous-même en voiture sur les sites les plus connus et les plus faciles d’accès, comme Latrabjarg ou Dyrholaey. Si vous êtes prêt à faire un peu plus de route, vous pouvez prendre le ferry pour rendre visite aux macareux des îles Westmann. Quoi qu’il en soit, si vous décidez de suivre cet itinéraire à travers les meilleurs sites d’observation des macareux, vous aurez besoin d’une voiture de location. Lava Car Rental dispose d’un large choix de voitures de location idéales pour ce genre de périple.

Votre deuxième option consiste à réserver une excursion organisée. De nombreux prestataires proposent des excursions spécial macareux, dont un grand nombre en bateau.

 

Quelques conseils pour observer les macareux

Macareux dans les falaises en Islande

Où que vous alliez voir les macareux en Islande et quelle que soit la façon dont vous vous rendez sur place, faites toujours preuve de responsabilité lorsque vous observez la faune en Islande. 

Les macareux sont des oiseaux particulièrement amicaux qui se montrent rarement farouches au contact des humains, cependant, vous devez faire très attention à votre comportement avec eux. Cela signifie qu’il ne faut jamais toucher les macareux ni les approcher en faisant du bruit. Il ne faut pas perturber la vie de la colonie.

En outre, veillez à votre propre sécurité en observant les macareux. Par endroits, les macareux creusent des terriers dans le sol et, si vous veniez à marcher sur l’un d’entre eux, il pourrait s'effondrer et non seulement vous faire tomber, mais aussi blesser un macareux ! De nombreux nids de macareux se trouvent également dans des zones rocheuses ou à flanc de falaise. Si vous allez les observer dans ce genre d’endroits, regardez où vous mettez les pieds et faites attention au risque d’éboulement.

Quoi qu'il en soit, ne dérangez jamais les nids de macareux, c'est un acte puni par la loi.

 

Aller voir les macareux en Islande : par où commencer ?

La première chose à faire si vous voulez aller voir les macareux en Islande ? Anticiper ! En effet, il vous faut réserver tout le nécessaire pour votre voyage, y compris votre voiture de location afin de profiter de tous les meilleurs sites d’observation des macareux du pays.

Lava Car Rental dispose d’un grand choix de voitures de location parfaitement adaptées à la saison estivale, que ce soit des citadines à deux roues motrices ou de grands SUV capables d'accueillir toute la famille. Nous proposons même des vans aménagés à louer, si vous souhaitez camper en Islande au plus près des sites naturels à couper le souffle de votre choix.

Découvrez tous nos modèles de voitures de location et réservez votre séjour dès aujourd'hui.

 Louez votre voiture en Islande 

Articles qui peuvent vous intéresser

Guide complet de la cascade Dettifoss en Islande

Guide complet de la cascade Dettifoss en Islande

Deuxième chute d'eau la plus puissante d'Europe, Dettifoss offre des vues spectaculaires et à couper le souffle. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur la cascade de Dettifoss, comment et quand la visiter lors d'un voyage en Islande, ainsi que des conseils pour profiter au mieux de votre voyage dans le nord de l'Islande.

Rester connecté : réseau mobile et Internet en Islande

Rester connecté : réseau mobile et Internet en Islande

L'Islande fait partie des meilleurs utilisateurs d'Internet au monde, et notre connectivité et nos vitesses ne font que s'améliorer. Lisez la suite pour en savoir plus, y compris comment contacter nos trois principaux fournisseurs de téléphonie, ou si le Wi-Fi facilement disponible vous convient le mieux.

Météo et meilleure période pour voyager en Islande

Météo et meilleure période pour voyager en Islande

L'Islande est connue pour sa météo imprévisible, vous pouvez parcourir les 4 saisons en une journée ! Continuez à lire pour tout savoir sur la météo et le meilleur moment pour visiter l'Islande.