Conseils de voyages pour vos vacances en Islande

Parking à Reykjavik, Islande : se garer en 2024


Parking à Reykjavik, Islande : les infos pour se garer facilement

Nous parlons beaucoup sur ce site de la conduite et des conditions de circulation en Islande, mais à un moment donné, vous allez aussi devoir vous garer ! Cependant, n’allez pas imaginer que vous pouvez vous garer n’importe où en Islande (encore moins gratuitement) ni que la réglementation islandaise du stationnement est la même que celle de votre pays. 

Voici tout ce que vous devez savoir pour vous garer correctement et en sécurité en Islande, tout en réduisant autant que possible les frais de stationnement.

 

Règles générales de stationnement en Islande : ce qu’il faut savoir

 

Où trouver des parkings en Islande ? 

La première question qui se pose est de savoir si l’on peut se garer n’importe où en Islande. Eh bien, non.

L’Islande s’est dotée de règles de stationnement strictes que vous allez devoir respecter si vous ne voulez pas recevoir de contravention pendant votre séjour. Que cela ne vous dissuade pas pour autant de louer une voiture ! En effet, en Islande, les règles de base du stationnement sont assez simples.

Probablement que l’une des choses les plus importantes à retenir est de ne jamais se garer sur le bord de la route, à moins d’être dans une zone urbaine et de le faire sur une place prévu à cet effet. Il est également interdit de se garer en dehors de la route ou sur une propriété privée (sauf accord explicite du propriétaire). Notez au passage que tous les commerces d’Islande ne disposent pas systématiquement d’un parking privé. C’est particulièrement vrai pour les hôtels du centre de Reykjavik.  

Outre ces premières règles de base du stationnement en Islande, des obligations supplémentaires, mais tout aussi importantes, s’appliquent si le véhicule à garer est un van aménagé. Consultez notre guide de la location de van en Islande pour en savoir plus sur les endroits où vous pouvez ou ne pouvez pas garer ce type de véhicule.

 

Où trouver des parkings en Islande ? 

Maintenant que vous savez où vous ne pouvez pas vous garer en Islande, voyons où vous pouvez le faire. 

Il existe des zones de stationnement officielles et facilement identifiables dans tout Reykjavik, comme dans l’ensemble de l’Islande. Pour les trouver, il vous suffit de guetter les grands panneaux bleus avec la lettre « P » en blanc. Ce panneau indique la présence d’un parking ou d’une zone de stationnement où vous allez pouvoir vous garer en toute légalité.


Panneau de parking en Islande

Faut-il payer pour se garer en Islande ?

Dans certaines parties du pays — notamment les centres urbains les plus peuplés comme Reykjavik et Akureyri où les places sont rares — le stationnement est presque toujours payant. 

Il en va de même pour les sites touristiques dans le reste du pays où la demande de stationnement est très élevée : vous devrez également payer pour vous garer. C’est le cas, par exemple, dans le parc national de Thingvellir et à la cascade de Seljalandsfoss. Sachez toutefois, au cas où ces frais vous inquiéteraient, que ces sites naturels sont libres d’accès et que vous ne payez donc que le stationnement. 


Le stationnement en Islande est-il cher ?

À quelle fourchette de tarifs vous attendre dans les parkings payants d’Islande ? 

Si vous vous garez dans une zone de stationnement équipée de parcmètres, le tarif est généralement compris entre 220 et 600 ISK par heure, soit environ 1,5-4 EUR ou 1,5-4,3 USD par heure. C’est un tarif assez cher, mais vous pouvez trouver moins cher dans un parking couvert. 

Dans les parkings couverts, les tarifs vont généralement de 180 à 260 ISK par heure, soit environ 1,2-1,7 EUR ou 1,3-1,9 USD par heure.

 

Les parkings gratuits en Islande

Si le stationnement est payant dans de nombreux endroits du pays, cela ne signifie pas qu’il faille toujours payer pour se garer en Islande. 

Pour trouver les parkings gratuits d’Islande, vous allez devoir faire quelques recherches. Dans les villes et les zones urbaines, les parkings gratuits prennent généralement la forme de terrains de gravier explicitement indiqués comme zone de stationnement gratuit. Les places gratuites sont parfois délimitées par des marques blanches. 

Toutefois, avant de laisser votre voiture sur l’un de ces emplacements, veillez à regarder attentivement autour de vous. Même si la zone est gratuite, elle est parfois soumise à des règles de stationnement particulières, comme la limitation de la durée par exemple. Si vous dépassez la durée autorisée, votre voiture a de fortes chances de finir à la fourrière.

De même, il arrive que des places qui semblent gratuites soient en réalité des places privées. Si le propriétaire trouve votre voiture sur sa place, il peut également appeler la fourrière. 

Quoi qu’il en soit, si l’aire de stationnement que vous envisagez d’utiliser ne comporte ni signalisation, ni appellation, ni marquage, mieux vaut chercher à vous garer ailleurs. Vous risqueriez de laisser votre véhicule sur un emplacement illégal sans le vouloir, ce qui vous vaudrait non seulement une amende, mais pourrait aussi représenter un risque pour votre sécurité. 

 

Parking à Reykjavik : où se garer ?  

Que vous louiez une voiture en Islande uniquement pour vous rendre de l’aéroport de Keflavik à Reykjavik et pour visiter les environs de la capitale, ou que vous ayez prévu un road trip complet sur la Route circulaire, vous serez amené à un moment ou à un autre à rouler dans Reykjavik. Alors, où se garer à Reykjavik le moment venu ? 

Voici le plus important à savoir.

Stationnement dans la rue au centre-ville de Reykjavik

Parkings gratuits à Reykjavik

Oui, il existe des solutions pour se garer gratuitement à Reykjavik ! Nous allons parler des zones de stationnement de Reykjavik dans un instant, mais sachez que si vous vous garez en dehors de ces zones, et que l’endroit est indiqué par des panneaux ou des lignes blanches au sol, vous êtes probablement sur un stationnement gratuit. Cela dit, vous devrez toujours vérifier attentivement au préalable qu’aucun panneau n’indique le contraire. Par exemple, si vous en trouvez un qui dit « Einkastæði », cela signifie que vous vous trouvez sur une place de parking privée (et que vous avez de fortes chances que le propriétaire appelle la fourrière pour faire retirer votre véhicule). 

 

Les parkings des hôtels du centre de Reykjavik

Comme nous l’avons déjà dit, les places sont rares à Reykjavik, et d’autant plus rares dans le centre-ville, dans les zones touristiques et autour des hôtels. C’est pourquoi votre hôtel n’aura peut-être pas de parking privé. Il faut dire aussi que le centre historique de Reykjavik est un véritable dédale de rues, parfois étroites, ce qui limite les possibilités de stationnement. 

Par conséquent, si vous tenez absolument à trouver un hôtel doté d’un parking, n’oubliez pas de vous renseigner auprès de l’établissement avant de réserver votre séjour. La meilleure solution consistera peut-être à chercher un hôtel en dehors du centre-ville. 

Si vous venez de vous rendre compte que votre hôtel à Reykjavik ne dispose pas de parking, vous devrez trouver une place dans l’un des parkings de la ville dès votre arrivée. Heureusement, le centre de la capitale compte de nombreuses zones de stationnement et autres parkings couverts.

Le stationnement à Reykjavik pour les personnes en situation de handicap

Si vous êtes atteint d’un handicap et que vous avez besoin de trouver une place au plus près de votre destination, ne vous inquiétez pas, vous trouverez facilement des places réservées aux conducteurs handicapés dans tout Reykjavik.

Comme dans de nombreux autres pays, pour pouvoir utiliser ces places, vous devrez simplement laisser en évidence derrière le pare-brise de votre véhicule une carte attestant de votre statut de personne en situation de handicap. Elle devra porter le symbole international du fauteuil roulant. Autrement dit, vous pouvez utiliser la carte en vigueur dans votre pays, à condition qu’elle porte ce symbole. 

Une fois garé sur l’une de ces places réservées, vérifiez les panneaux de signalisation présents dans le secteur, ou adressez-vous à un agent de stationnement pour connaître les différentes facilités garanties aux conducteurs en situation de handicap. En effet, certaines zones de stationnement et certains parkings couverts sont gratuits pour les conducteurs dotés de la carte. 

 

Zones de stationnement à Reykjavik

Comme nous l’avons vu, il y a plusieurs zones de stationnement à Reykjavik. Les places gratuites, le plus souvent, sont situées en dehors de ces zones. Mais ce n’est pas tout. 

Vous devez également savoir que le centre-ville compte quatre zones de stationnement différentes et que les règles qui les régissent varient pour chacune d’entre elles. Sur certains créneaux horaires, certaines permettent de se garer gratuitement et d’autres appliquent des tarifs réduits. Voici ce qu’il faut savoir.

Les quatre zones de stationnement sont désignées par P1, P2, P3 et P4. Des panneaux vous permettent de savoir sur laquelle de ces quatre zones vous vous trouvez quand vous cherchez une place. Les règles de stationnement qui s’appliquent sur la zone sont elles aussi mentionnées sur les panneaux. Les places de parking totalement gratuites ne sont jamais situées à proximité de ces panneaux. 

Cependant, toutes ces zones sont gratuites sur certains créneaux horaires et à certaines dates. Les voici :

Pour toutes les zones de stationnement: 

– Toute la journée : le jour de l’an, le jeudi saint, le vendredi saint, le lundi de Pâques, le premier jour de l’été, le 1er mai, l’Ascension, le lundi de Pentecôte, le 17 juin, le jour de la fête des commerçants, le jour de Noël et le lendemain de Noël.

Pour P1 et P2 :
- Avant 9 heures tous les jours sauf le dimanche.
- Après 21 heures tous les jours
- Avant 10 heures le dimanche

Pour P3 :
- Avant 9 heures en semaine
- Après 18 heures en semaine
- Toute la journée le week-end

Pour P4 :
- Avant 8 heures en semaine
- Après 16 heures les jours ouvrables
- Toute la journée le week-end

Cependant, il y a d’autres choses à savoir sur ces différentes zones.

Par exemple, dans la zone P1 (en rouge vif et rouge clair sur la carte ci-dessous), le tarif est de 600 ISK par heure, soit 4 EUR ou 4,3 USD. De très nombreuses places de stationnement relèvent de la zone P1, surtout dans les secteurs les plus demandés et les plus fréquentés, comme le centre-ville, les abords des hôtels et des sites touristiques. Il n'est désormais possible d'y stationner que trois heures à la fois.

Dans la zone P2 (en bleu sur la carte ci-dessous), le tarif est de 220 ISK par heure, soit 1,5 EUR ou 1,6 USD. 

Dans la zone P3 (en vert sur la carte ci-dessous), le tarif est le même, mais uniquement pour les deux premières heures de stationnement. Ensuite, il passe à 65 ISK, soit 0,4 EUR ou 0,4 USD. 

La zone P4 (en orange sur la carte) ne facture le tarif horaire de 220 ISK que les jours de semaine, entre 8 h et 16 h. Le reste du temps, le stationnement est gratuit. 

Parking zones in Reykjavik

Parking couverts à Reykjavik

Les zones P1, P2, P3 et P4 décrites ci-dessus sont toutes constituées de places de stationnement au sol ou dans la rue. Vous trouverez en outre des parkings à étage dans toute la ville, qui pratiquent tous leurs propres tarifs. Ces parkings couverts proposent parfois des tarifs très avantageux, mais sachez que vous n’y trouverez jamais de places gratuites, comme dans les zones de stationnement à certaines heures où sur certains jours. La plupart facturent 260 ISK pour la première heure et 130 ISK par heure ensuite, soit 1,9 USD pour commencer, puis 0,9 USD par heure, et 1,7 EUR et 0,9 EUR, respectivement. 

Il faut également savoir que les parkings couverts de Reykjavik ont des horaires. Lorsqu’ils sont fermés, vous ne pouvez pas aller récupérer votre voiture à l’intérieur. La plupart des parkings à étages de Reykjavik sont fermés entre minuit et 7h. 

Vous trouverez d’autres parkings et les tarifs qu’ils pratiquent sur le site web de Parkopedia. Enfin, toutes les informations en temps réel sur les parkings islandais sont disponibles sur http://www.bilastaedasjodur.is/#bilahusin.

 

Comment payer le stationnement à Reykjavik 

Si vous vous garez sur une place payante à Reykjavik, vous pouvez payer de différentes manières. 

- Payer au parcmètre

Les parcmètres sont généralement situés à proximité de la zone de stationnement. Ces machines acceptent les espèces et les cartes de crédit. Cependant, si vous voulez payer en espèces, vous devez être en mesure de faire l’appoint et uniquement avec des pièces de monnaie. 

Avec les parcmètres, le paiement doit être effectué à l’avance après avoir entré le numéro de votre plaque d’immatriculation et la durée de stationnement souhaitée. L’appareil ne vous donnera pas de reçu à placer derrière le pare-brise de votre voiture, comme c’est le cas ailleurs. Le système permet aux agents de stationnement de déterminer en permanence si tel ou tel véhicule a le droit d’occuper telle ou telle place, et de verbaliser le cas échéant. 

- Payer via une application

Peut-être plus pratique encore, il existe des applications qui vous permettent de payer le stationnement en Islande. Téléchargez l’appli Parka ou EasyPark. Dans les paramètres de l’application, introduisez votre numéro de plaque d’immatriculation et configurez un mode de paiement. Ensuite, vous n’avez plus qu’à payer avec l’appli dès que vous vous êtes garé. Si vous êtes loin du véhicule et que vous souhaitez prolonger votre durée de stationnement, vous pouvez le faire directement depuis l’application en payant le surplus correspondant.  

Appli Parka Appli EasyPark
Logo appli Parka Logo EasyPark

 

Où se garer ailleurs en Islande ? 

Dans les autres villes d’Islande, en dehors de la capitale, les règles de stationnement sont très différentes.

Par exemple, à Akureyri, l’une des plus grandes villes du nord du pays, vous trouverez des places avec parcmètres dans tout le centre-ville. Ici aussi, vous pouvez payer via les applications EasyPark et Parka.

La plupart des sites touristiques d’Islande sont équipés de parkings où les visiteurs doivent régler leurs frais de stationnement à un employé ou sur une machine prévue à cet effet. Les grands sites naturels les plus fréquentés dont le parking est payant sont les chutes de Seljalandsfoss, le parc national de Vatnajokull, Jokulsarlon et le parc national de Thingvellir. Les tarifs sont variables, mais se situent généralement entre 700 et 1 000 ISK, soit entre 5,23 et 7,47 USD, ou entre 4,87 et 6,96 EUR. 


Garer un van aménagé en Islande 

parking pour van en Islande

Comme nous l’avons évoqué plus haut, il existe des règles de stationnement spécifiques pour les vans en Islande. 

Par exemple, il est interdit de passer la nuit dans son van aménagé en dehors des campings officiels. Vous ne pouvez donc pas vous garer ni dormir dans un van aménagé sur un parking, à côté d’un hôtel, dans une station-service, au bord de la route, etc. De plus, vous ne pouvez passer la nuit dans votre van garé sur un terrain privé qu’à la condition d’avoir préalablement obtenu l’autorisation expresse du propriétaire.

Consultez notre guide complet de la location de van en Islande pour en savoir plus. 

 

Garer et recharger une voiture électrique en Islande

Si vous louez une voiture électrique en Islande, vous aurez de nombreux endroits où la garer et la recharger. Le moyen le plus simple de trouver une place de parking avec recharge pour les voitures électriques en Islande est d’utiliser Plug Share

 

Payer une amende de stationnement en Islande 

Vous pensiez avoir respecté toutes les règles de stationnement en Islande, mais vous vous retrouvez quand même avec une contravention. Que faire ? 

Si vous avez reçu une contravention, c’est probablement que vous avez enfreint une règle de stationnement ou du Code de la route islandais. Il se peut que vous ayez dépassé une limitation de vitesse, oublié de payer un péage routier, conduit en dehors des axes de circulation, que vous vous soyez garé sur un emplacement interdit ou sur le bas-côté de la route, que vous n’ayez pas payé votre stationnement, que vous ayez passé la nuit dans un van aménagé à un endroit interdit, etc.

Bref, quelle qu’en soit la cause, comment allez-vous payer l’amende ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous. 

Si vous avez été arrêté par un agent de police, vous pouvez payer l’amende sur-le-champ. Si vous réglez avec une carte de crédit ou de débit, vous obtenez une réduction de 25 % sur le montant de la contravention.

Si vous recevez une contravention à Reykjavik, vous pouvez la payer en ligne ici. Partout ailleurs, vous pouvez vous rendre dans les banques Landsbankinn et Arion Banki qui disposent d’un guichet et payer en espèces ou par carte. Vous pouvez consulter la liste des agences bancaires avec guichet ici pour Landsbankinn et ici pour Arion Banki. Sachez que les banques ne sont ouvertes qu’en semaine, généralement de 8 h à 16 h.

Quelle que soit la façon dont vous payez votre contravention, n’oubliez pas d’envoyer le reçu à Lava Car Rental pour prouver que vous avez bien procédé au règlement. 

Si vous êtes verbalisé au volant d’une voiture de location et que vous choisissez de ne pas payer l’amende sur-le-champ, cette dernière sera envoyée à votre agence de location. L’agence débitera alors le montant de la contravention sur votre carte bancaire, avec un supplément pour couvrir les frais de gestion. Cette condition est mentionnée dans les contrats de location de la plupart des agences.

Si vous refusez de payer l’amende ou les frais de gestion, que ce soit directement à la police ou par l’intermédiaire de l’agence de location, cette dernière fera un signalement aux autorités islandaises qui débouchera soit à votre arrestation, soit à votre interdiction de séjour dans le pays. 

 

Prêt à rouler (et à vous garer !) en Islande en toute sécurité et en toute légalité ? 

Si les règles de stationnement et de conduite en Islande peuvent sembler un peu compliquées de prime abord, pas de panique, tout est plus simple que vous ne le pensez — et tout commence par la location d’une voiture adaptée à vos projets de visite et à vos besoins. Parcourez tous les modèles de véhicules de location de Lava Car Rental actuellement disponibles et découvrez les critères à prendre en compte pour choisir le véhicule le plus adapté à votre voyage en Islande

 

Louez une voiture en Islande dès aujourd'hui

Articles qui peuvent vous intéresser

Conduire en Islande en hiver : 7 choses à savoir et conseils pratiques

Conduire en Islande en hiver : 7 choses à savoir et conseils pratiques

Dans cet article, nous vous présentons les 7 conseils les plus importants pour la conduite en hiver en Islande, y compris sur la météo en Islande, les températures en hiver, les conditions routières, les règles de sécurité pour conduire en Islande et les meilleures voitures à louer en Islande en hiver.

Information récupération à l'aéroport

Information récupération à l'aéroport

Lava Car Rental propose un service gratuit de navette aéroport à tout moment entre l'aéroport de Keflavik et l'agence de Lava Car Rental. Découvrez où nous rencontrer à l'aéroport.

Météo et meilleure période pour voyager en Islande

Météo et meilleure période pour voyager en Islande

L'Islande est connue pour sa météo imprévisible, vous pouvez parcourir les 4 saisons en une journée ! Continuez à lire pour tout savoir sur la météo et le meilleur moment pour visiter l'Islande.