Conseils de voyages pour vos vacances en Islande

Guide des routes F et de gravier en Islande


Routes F des Highlands et routes de gravier d'Islande

Vous envisagez d’emprunter les routes F ou les routes de graviers en Islande pour partir à l’exploration des régions les plus reculées du pays ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la conduite dans les Hautes Terres islandaises et sur les routes F de la terre de glace et de feu. 

Découvrez dès maintenant…

  • Où sont les routes de gravier en Islande ?
  • Les routes F les plus appréciées d'Islande (avec des cartes !)
  • Comment conduire sur les routes de montagne islandaises
  • Les périodes d’ouverture des routes de montagne
  • Nos conseils  et astuces pour la conduite dans les Hautes Terres d’Islande
  • Et les meilleurs plans de location de 4x4 en Islande ! 

Où se trouvent les routes de gravier en Islande ? 

On trouve beaucoup de routes de gravier en Islande. Si vous vivez dans une région où il y a peu de routes de gravier, vous serez peut-être surpris de voir à quel point il y en a en Islande. Pour vous donner une idée, à l'exclusion des routes des Hautes Terres et des routes secondaires des campagnes, environ 20 % de la chaussée de la célèbre Route circulaire d’Islande est recouverte de gravier, soit environ 1332 km et un peu plus de 800 miles. 

On peut considérer qu'il y a deux types de routes de gravier en Islande. 

Certaines ne sont en réalité que de très courts tronçons de gravier. Il est même difficile de les considérer comme des routes. Ce sont plutôt des petits détours que l'on emprunte pour se rendre sur les aires de stationnement situées à proximité des points de vue panoramiques et autres sites naturels. Elles sont faciles à pratiquer avec la plupart des véhicules, et il vous suffit de rouler lentement et d'être attentif à la circulation venant en sens contraire. 

Mais le second type de routes de gravier, les routes-F, est bien différent. Ces routes de montagne sont typiques du Nord de l'Islande et des Hautes Terres. Ce sont de longues routes de gros graviers que vous êtes obligés d'emprunter pour vous rendre à certains endroits — il n'y a pas d'alternative. Les routes-F sont généralement assez étroites, en mauvais état (jonchés de nombreux de cailloux, de nids-de-poule et de mottes de terre), elles traversent souvent des cours d’eau, et peuvent être difficiles à appréhender, voire dangereuses, si vous ne disposez pas du bon véhicule ou ne prenez pas les précautions nécessaires. En fait, il est interdit de rouler sur les routes-F islandaises sans véhicule 4x4. C'est pourquoi, si vous prévoyez d'aller dans n’importe quelle zone où l’on trouve des routes-F, nous vous encourageons vivement à réserver une voiture de location 4x4 pour votre séjour en Islande.

Route F en Islande

Vous pensez qu’il vous suffit d'éviter d'emprunter ou même de vous diriger vers l'une des routes-F, afin de contourner le problème ? Bien que cela soit tout à fait possible et que l'on puisse toujours concevoir des itinéraires en Islande qui évitent les routes-F, mieux vaut y réfléchir à deux fois. En effet, les routes-F vous mèneront à de nombreux endroits absolument magnifiques et à des sites naturels hors des sentiers battus inaccessibles sans elles. 

Conduire sur les routes de gravier islandaises, c'est comment ?

Prendre le volant sur les routes de gravier d'Islande, c'est toujours une aventure ! Et, comme pour toute aventure, vous devez impérativement respecter un certain nombre de règles de sécurité de base pour profiter pleinement de votre balade. 

Par exemple, sur les routes de gravier islandaises, vous pouvez tout à fait tomber sur des animaux sauvages ou d'élevage. Les moutons, les canards et les vaches ne sont pas rares sur les routes de l'Islande rurale, il est donc important de penser aux animaux et de respecter les limitations de vitesse affichées sur les panneaux.

Mais vous devrez également être attentif à la conduite en général, car les routes de gravier, par définition, ne sont pas lisses, elles sont jonchées de nombreux cailloux et sont souvent étroites. Faire attention, respecter les limitations de vitesse, surveiller les véhicules qui viennent en sens inverse et respecter les autres conducteurs sont les quatre meilleurs moyens d'éviter l'accident.

Mais au-delà de la prudence au volant et du strict respect du Code de la route, il peut aussi être très pertinent de louer un véhicule 4x4 pour votre road trip islandais. Le 4x4 rendra votre voyage sur les routes de gravier et les routes-F à travers le pays à la fois plus sûr et plus confortable. 

Les routes de gravier en Islande peuvent être difficiles, mais elles vous emmèneront dans des paysages époustouflants

Quelle conduite adopter sur les routes de gravier en Islande ?

La plupart du temps, conduire sur des routes de gravier en Islande est facile, tant que vous roulez doucement et prudemment. À tenter d'accélérer ou d'aller plus vite que nécessaire, on a surtout vite fait de perdre le contrôle du véhicule. 

Que faire dans ces cas-là ? 

Si vous roulez un peu au-dessus de la limitation de vitesse et que vous perdez le contrôle du véhicule qui se met à déraper dans les cailloux et le gravier, la première règle est de garder son calme. Si vous avez déjà perdu momentanément le contrôle de votre véhicule sur une route verglacée ou particulièrement humide, il faudra réagir de la même manière. Ne tournez pas le volant dans tous les sens. N’enfoncez pas la pédale de frein pied au plancher. Restez calme et accompagnez avec douceur le véhicule dans la direction dans laquelle il dérive, tout en appuyant sur l’embrayage. Cela devrait vous aider à reprendre le contrôle du véhicule. 

Quant aux limitations de vitesse, elles peuvent varier à travers le pays en fonction du type de chaussée et de l'environnement. Quelle que soit la limitation en vigueur dans telle ou telle zone, sachez que les limites de vitesse des panneaux sont légèrement inférieures à ce qui est considéré comme la vitesse maximale possible dans les conditions idéales du secteur en question. Par conséquent, vous pouvez éventuellement dépasser un peu la limite si la météo et les conditions de circulation sont parfaites.

En général, les limitations de vitesse en Islande sont les suivantes :

  • 50 km/h ou 30 mph dans les zones urbaines
  • 90 km/h ou 55 mph sur les routes goudronnées des zones rurales
  • 80 km/h ou 49 mph sur les routes non goudronnées des zones rurales

Cependant, soyez prudent – quelle que soit la limitation de vitesse, si vous sentez le gravier rouler sous vos pneus, vous devrez sans doute ralentir, car le gravier peut être projeté sur la voiture ou le pare-brise, ce qui peut non seulement endommager le véhicule, mais aussi vous coûter cher si vous n'avez pas souscrit la bonne assurance pour votre voiture de location.

De même, mieux vaut toujours ralentir à l’approche des virages ou des collines sans visibilité, juste au cas où une voiture impossible à voir se trouverait devant vous sur la même voie. Hors de question de lui rentrer dedans en arrivant trop vite ! Faites également attention à ne pas sortir de votre voie de circulation, en particulier dans ces virages et collines sans visibilité, au cas où des véhicules arriveraient en face de vous. Personne ne veut vivre une collision frontale pendant ses vacances. 

En Islande, de nombreux ponts sont à voie unique, si bien qu’à l'approche de l'un d'eux, faites attention au trafic en sens inverse. Si vous voyez des véhicules arriver en face de vous, la règle qui prévaut dit que la première personne à atteindre le pont est prioritaire pour le traverser. L’autre personne doit, quant à elle, se ranger sur le côté pour la laisser passer avant de s’engager à son tour sur le pont. Que vous voyiez ou non d’autres véhicules arriver en sens inverse à l’approche d’un pont, ralentissez, juste au cas où.

On trouve souvent des ponts à voie unique en Islande

La météo et l’ensoleillement peuvent également altérer la conduite sur les routes de gravier en Islande. Consultez toujours les prévisions météorologiques avant de vous lancer dans un long trajet, et adaptez votre conduite à tout changement de temps. La pluie, la neige, le grésil et le vent doivent vous faire ralentir et, si la météo devient trop handicapante pour vous, ne vous sentez pas obligé de continuer. Vous pouvez très bien vous ranger sur le bas-côté et allumer vos warnings pour signifier aux autres véhicules que vous êtes à l’arrêt. 

Mais encore, pensez à vérifier les heures de coucher du soleil avant de prendre la route, car mieux vaut arriver à destination de jour. En effet, les routes de gravier n’ont pas de marquage au sol, ce qui rend la conduite nocturne particulièrement difficile et même dangereuse. 

L’une des meilleures choses à faire pour limiter au maximum les risques sur les routes de gravier islandaises ? Planifiez vos trajets en amont, tout simplement. Ayez votre itinéraire et votre destination en tête, et assurez-vous que vous savez à l’avance par quels types de chaussée vous allez passer. Au niveau du timing pour relier un point A et un point B, comptez toujours large et partez bien à l’heure prévue, afin de pouvoir faire des arrêts.

Planifiez votre itinéraire à l'avance avant de conduire l'une des routes de gravier et F en Islande

 

Les panneaux de signalisation des routes de gravier

Avant de partir dans un pays inconnu où vous prévoyez de vous déplacer en voiture, il est toujours judicieux d’apprendre à reconnaître les panneaux de signalisation. Voici quelques-uns des panneaux les plus fréquents sur les routes islandaises. Sachez les reconnaître et apprenez leur signification. 

Certains, par exemple, sont là pour vous dire de faire attention au bétail, tandis que d’autres indiquent que la chaussée goudronnée est sur le point de laisser place à une route de gravier. La connaissance de ces panneaux réduira vos risques d’endommager le véhicule, ou même de subir des dommages corporels, dans un accident. Lorsque vous voyez un panneau qui indique un passage de chaussée goudronnée à une route de gravier, vous devez ralentir, car le changement se produit rapidement et au premier contact avec le gravier, en cas de vitesse trop élevée, vous risquez de perdre le contrôle du véhicule. De même, un panneau d'avertissement de col sans visibilité vous oblige également à ralentir, afin d'éviter toute collision avec un autre véhicule. 

Apprenez à reconnaître les panneaux routiers islandais suivants :

  • Limitations de vitesse
  • Routes de gravier
  • La chaussée se transforme en route de gravier
  • Col sans visibilité
  • Moutons sur la route
  • Route fermée
  • Traversée de cours d’eau sans pont
  • Pont à voie unique
  • Route verglacée

Une assurance est-elle nécessaire pour emprunter les routes de gravier islandaises ?

S’il est conseillé de toujours souscrire une assurance lorsque vous louez une voiture en Islande, c'est vivement recommandé si vous prévoyez de vous rendre dans n’importe quelle zone du pays où l’on trouve des routes de gravier ou des routes-F. En effet, généralement, les routes-F et les routes de gravier ne sont pas en très bon état, et la probabilité d'endommager votre véhicule en les empruntant est plus élevée. 

Par exemple, les projections de gravillons qui viennent fissurer les pare-brise ou endommager la peinture des carrosseries ne sont pas rares. Vous pourriez également vous retrouver avec un pneu crevé après avoir roulé dans un nid-de-poule. Ou encore, plus grave, votre véhicule pourrait être emporté lors d'une traversée de cours d'eau. Les routes-F et les routes de gravier sont imprévisibles et toutes sortes de choses peuvent arriver quand on les emprunte, c'est pourquoi mieux vaut être bien préparé et disposer d’une assurance adaptée (sachez cependant qu’aucune assurance ne vous couvrira en cas de sinistre occasionné lors d’une traversée de cours d’eau ou de conduite hors route – si bien que si vous tombez nez à nez avec une traversée de rivière sans pont, mieux vaudra sans doute rebrousser chemin et tenter de trouver un itinéraire alternatif ; nous vous en dirons plus à ce sujet plus loin).

Lava Car propose plusieurs forfaits d'assurance adaptés à la conduite sur les routes-F. Notre protection contre le gravier est une option à ajouter si vous le souhaitez à votre assurance de base, qui vous couvre en cas de dommages causés au pare-brise, aux phares ou à la carrosserie par le gravier de la route. Cependant, vous pouvez également passer directement au forfait Platinum de Lava Car, formule d’assurance complète, pour une couverture étendue à tous types de risques lors de votre périple autour de l'île. (Et n’oubliez pas — si vous pensez pouvoir assumer les frais de quelques dommages légers sur la voiture, les réparations de véhicules en Islande peuvent revenir beaucoup plus chères que ce à quoi vous êtes habitué, ce qui rend l'assurance d’autant plus pertinente.)

Que sont les routes F en Islande ?

Commençons par le commencement, si c'est la première fois que vous vous rendez en Islande, vous n’avez probablement aucune idée de ce qu'est une « route F ». « Routes F » est l'abréviation de « routes Fjallvegur », un terme islandais qui signifie tout simplement « route de montagne islandaise ». Ainsi, comme vous pouvez probablement le deviner, les routes F vous permettront d’accéder aux paysages les plus montagneux et les plus reculés de la terre de glace et de feu. Les routes F sont facilement identifiables grâce à des panneaux indiquant un « F » suivi d’un numéro. 

Cependant, si les routes F peuvent effectivement vous conduire dans quelques-unes des plus belles régions du pays, elles peuvent également être dangereuses si vous manquez de préparation, où si vous les empruntez à certaines périodes de l’année. Les routes F sont des voies de circulation non goudronnées et couvertes de gravier, de sable et de pierres, qui traversent même parfois des rivières (sans ponts !). C'est pourquoi, chez Lava Car Rental, nous conseillons toujours à nos clients qui louent une voiture pour faire un road trip en Islande de n’emprunter les routes F que s'ils se considèrent comme des conducteurs confiants et expérimentés. 

Les routes F des hautes terres islandaises ne sont pas pavées et remplies de gravier, de sable et de pierres

Cependant, quelle que soit votre aisance et votre expérience au volant, vous aurez certainement besoin d'une voiture de location 4x4 pour les routes F, suffisamment haute, pour être sûr de ne pas rester bloqué. De toute façon, les véhicules à 2 roues motrices ne sont pas autorisés à circuler sur les routes F. Sachez également que les routes F sont fermées à la circulation pendant l'hiver (mais nous en reparlerons plus loin).

Doit-on forcément rouler sur des routes F en Islande ?

Si tout ce que nous venons de dire vous inquiète, n'ayez crainte. De nombreux voyageurs n'empruntent aucune route F à aucun moment de leur séjour. 

Si vous envisagez de suivre la Route circulaire (l'itinéraire le plus célèbre d'Islande), le Cercle d'Or ou la Côte Sud, vous n’aurez jamais à rouler sur une route F. Il est vrai que les routes F conduisent dans les régions les plus inaccessibles et les plus reculées du pays. Elles permettent de voir énormément de choses, mais il n’est absolument pas nécessaire de les emprunter pour s’offrir un vrai et beau voyage en Islande. 

Sachez simplement que si vous prévoyez de visiter les Hautes Terres islandaises en été, vous devrez faire un détour et emprunter des routes F à un moment donné de votre périple. 

Louez votre 4x4 en Islande et explorez les majestueuses Highlands !

Quelles sont les routes F les plus appréciées d’Islande ?

Si, en revanche, prendre ces routes aventureuses correspond exactement à votre type de voyage idéal, nous avons quelques recommandations à vous faire.

Les routes F en direction du Landmannalaugar

Le Landmannalaugar est une région parsemée de sources chaudes, de canyons et de collines aux couleurs vives, et uniquement accessible via les routes F. Pour traverser la réserve naturelle de Fjallabak et ainsi profiter de cette région, vous devrez emprunter l'un des trois itinéraires ci-dessous.

Landmannlaugar est la zone de randonnée la plus célèbre des hautes terres islandaises

  • L'itinéraire Nord 

La route Nord vers le Landmannalaugar est à privilégier si vous venez du Sud de l'Islande ou du Cercle d'Or. Prenez la route F26 depuis la route 1, tournez à droite sur la F208 Sud et suivez la route vers la F224 en direction du Landmannalaugar. Cet itinéraire est l’option la plus simple, car il est partiellement goudronné, bien qu'il compte tout de même 26 kilomètres environ de route non goudronnée. Il n'y a pas de traversée de rivière, mais vous aurez quand même besoin d'un 4x4 (sachant que même un 4x4 de petite taille fera l'affaire).

  • L'itinéraire du milieu 

L’itinéraire du milieu est un peu plus difficile, tout en restant faisable. Vous prenez alors la route 26 jusqu'à la F225, avant de tourner à droite sur la F208, puis de prendre la F224 jusqu'au Landmannalaugar. Cet itinéraire est plus accidenté, avec quelques traversées de rivières (bien qu’aucune trop grande), mais il a l'avantage de vous permettre de voir le volcan Hekla en cours de route. Par contre, vous aurez besoin d'un gros véhicule 4x4 si vous optez pour cette solution.

Notez simplement que vous devrez faire un petit détour final pour atteindre la région principale du Landmannalaugar depuis la F224. Vous trouverez un parking juste avant les deux dernières traversées de rivières pour vous garer, avant de poursuivre le voyage à pied.

  • L'itinéraire Sud

L’itinéraire Sud est le plus difficile des trois possibles pour se rendre dans le Landmannalaugar par les routes F, mais il est très apprécié pour ses nombreuses vues panoramiques. Vous prendrez alors la F208 à partir de la Route circulaire qui vous conduira jusqu'au Landmannalaugar. Vous devrez traverser des rivières plus ou moins larges, contourner des rochers, et éviter des nids de poule et autres obstacles en chemin. Néanmoins, si cet itinéraire vous tente, vous pouvez le suivre avec un gros 4x4, même s’il vaut mieux renoncer si de fortes pluies viennent de s’abattre sur la région.

La F35 vers Kjalvegur  

La F35 en direction de Kjalvegur, deuxième route F la plus longue d’Islande avec ses 200 kilomètres de long, vous emmène de la cascade de Gullfoss, dans le Cercle d'Or, jusque dans le Nord de l'Islande. La F35 est la route F la plus célèbre du pays, tout en étant l'une des routes F les plus faciles à pratiquer. Il n'y a pas de traversée de rivière et le parcours est adapté à tout type de véhicule 4x4

Pour profiter de superbes paysages en cours de route, vous pouvez faire un détour par Hveravellir, où vous attendent des circuits de randonnée et des sources chaudes, ou bien par Kerlingarfjoll où vous trouverez quelques restaurants.

La F550 vers Kaldidalur

Il s'agit d'une autre route F facile à suivre pour tout véhicule 4x4, sans rivière à traverser. Avec ses 40 kilomètres de long seulement, la F550 est la plus courte et l’une des plus anciennes et des premières routes d'Islande. Intégralement couverte de gravier, elle vous emmènera le long de la réserve naturelle de Geitland, avec ses champs de lave et ses grottes de glace.

La F206 vers Lakagigar

Cette route F islandaise est très prisée par les voyageurs qui souhaitent voir les cratères de Laki, qui s’étirent le long de la fissure volcanique la plus célèbre du Sud de l'Islande. La F206 n'est mentionnée que sur les cartes locales (désolé, Google !), et elle débouche directement sur la F207, qui vous conduit ensuite aux cratères de Laki. Cet itinéraire suppose une traversée de rivière profonde, et si vous choisissez de la prendre, vous devrez donc disposer d’un véhicule 4x4 surélevé. Ici encore, mieux vaut renoncer au trajet après de fortes pluies.

La F249 vers Thórsmörk

Si vous voulez vous rendre dans la réserve naturelle de la vallée de Thórsmörk, située entre trois glaciers, prudence ! Le secteur est bien connu pour les dommages qu’il provoque sur les voitures de location des touristes. En fait, la traversée de la rivière Krossá située sur cette route est probablement la plus grande traversée de rivière de toutes les routes F d’Islande. Si préférez ne pas prendre de risque que ce soit pour vous ou votre véhicule en traversant cette rivière, il existe un service de navette qui peut faire la traversée pour vous.

La F26 vers Sprengisandur

Si vous êtes amateurs de terrains plus sauvages et accidentés, vous pouvez opter pour l’une des plus longues routes F d'Islande. La F26 en direction de Sprengisandur fait 232 kilomètres et s'étire entre deux glaciers, pour relier le Nord et le Sud de l'Islande. 

Par contre, pour cette route, vous avez absolument besoin d'un 4x4 surélevé, et de bien vous préparer, car il n'y a ni stations-service ni couverture réseau tout le long du trajet. La route compte de nombreuses traversées de rivières et d’obstacles.

Les routes F d’Islande moins connues

Si vous pensiez qu’il n'est pas possible de sortir encore plus des sentiers battus qu’avec les routes F ci-dessus, détrompez-vous ! Voici quelques-unes des routes F islandaises encore moins connues.

La F66 vers Kollafjardarheidi

La F66 vers Kollafjordur Heidi est la seule route qui traverse les Fjords de l'Ouest sur un axe nord-sud. Cette route compte quelques petites traversées de rivières.

La F88 vers Oskjuhlid

Voilà sans doute la façon la plus courte et la plus rapide de rejoindre Askja (et qui relie également la Route circulaire à la F910). Mais c'est aussi l'itinéraire le plus difficile vers Askja, car il comprend plusieurs grandes traversées de rivières. La F88 est absolument à éviter pour les conducteurs non expérimentés, surtout pour ceux qui n’ont jamais été amenés à traverser de rivières.

La F210 vers Fjallabaksleid Sydri

Cette route relie Thórsmörk au Landmannalaugar. Elle est très isolée, peu entretenue et traverse plusieurs rivières.

La F233 vers Alftavatnskrokur

Cette route est souvent utilisée comme raccourci pour relier la F210 à la portion Nord de la route F208 dans le Sud du pays. Elle comprend des traversées de rivières très délicates à négocier.

La F347 vers Kerlingarfjallavegur

Il s'agit d'un détour à partir de la F35, avec des traversées de rivières, des passages escarpés et une chaussée accidentée.

La F905 vers Arnardalsleid

La F905 permet de rejoindre plus facilement Askja (tout du moins par rapport à la F88). Elle vous mènera à la F910 que vous devrez emprunter quoiqu’il arrive si vous voulez vous rendre à Askja. Elle traverse deux rivières de taille moyenne.

Route 643 vers Strandavegur

La route 643 est la seule qui vous permet de vous rendre à la source chaude de Krossneslaug. Bien qu'il ne s'agisse pas officiellement d'une route F, elle n'est praticable qu'en 4x4.

Les routes-F d'Islande interdites à tous les véhicules de location

Si vous vous rendez en Islande pour faire du tourisme, il y a de fortes chances que vous ayez à louer un véhicule pour vous déplacer sur l'île. Si tel est le cas, sachez qu’il y a quelques endroits à éviter. 

Les routes F suivantes sont absolument interdites à tous les véhicules de location, quel que soit le type de véhicule. Ces routes sont trop dangereuses pour la plupart des véhicules, et les éventuels dommages causés ne seront pas couverts par l'assurance.

Ces routes sont : 

  • La route F622 dans les Fjords de l'Ouest
  • La route F337 en direction de Pjofahram
  • La route F578 en direction d’Arnavatsheidi
  • La route F210 autour du Myrdalsjokull
  • La route F26 dans les Hautes Terres
  • La route F910 Oskjuvatn Vegur
  • La route F980 Kollmulu Vegur
  • La route F249 en direction de Porsmork

Les paysages verdoyants de Thórsmörk, dans les hautes terres islandaises

De quel type de voiture ai-je besoin sur les routes F en Islande ?

Comme nous l’avons déjà dit, vous aurez besoin d'un véhicule 4x4 pour conduire sur les routes F islandaises (ainsi que sur de nombreuses routes du Nord-Est et des Fjords de l'Ouest) car c'est illégale de prendre ces routes avec un véhicule 2 roues motrices. De plus, la plupart des agences de location de voitures en Islande vous indiqueront au moment de la réservation si tel ou tel véhicule est adapté ou non aux routes F, car parfois, même certains 4x4 ne conviennent pas, surtout pour les routes qui comprennent des traversées de rivières. Au-delà de cela, vous voudrez peut-être choisir plus soigneusement votre voiture de location 4x4 pour l'Islande, en fonction des routes F sur lesquelles vous souhaitez voyager.

Par exemple, un petit véhicule 4x4 comme le Dacia Duster ne convient que pour les routes F sans traversée de rivière, y compris la F208 du nord à Landmannalaugar et la route 35 Kjölur à Kerlingarfjöll. Un petit véhicule 4x4 vous gardera en sécurité et confortable, mais notez que la petite taille rend ces véhicules pas idéaux pour les groupes ou pour ceux qui voyagent avec beaucoup de bagages.

Un véhicule 4x4 de taille moyenne comme le Nissan X-Trail est plus adapté aux routes F qui ont de petites traversées d'eau. Ces routes F peuvent inclure la F910 vers Askja, la F225 à l'ouest de Landmannalaugar ou la F26 vers Sprengisandur.

Cependant, si vous prévoyez de voyager sur des routes F avec des traversées de rivières plus importantes, vous aurez besoin d'un véhicule 4x4 plus grand, comme le Toyota Land Cruiser, qui vous donnera suffisamment de hauteur pour traverser les voies navigables en toute sécurité. Les routes F qui nécessitent ce type de véhicule comprennent la F88 vers Askja, la F249 vers Þórsmörk et la F578 vers Arnarvatnsvegur.

Chez Lava Car Rental, nous proposons une large sélection de voitures 4x4 adaptées aux Hautes Terre. Il s'agit notamment du Toyota Land Cruiser (notre véhicule le plus recommandé pour parcourir les routes F), du Hyundai Tucson 4x4, du Nissan Qashqai, du Suzuki Vitara et du Dacia Duster.

Encore une fois, il est absolument interdit d’emprunter les routes F islandaises avec un véhicule à 2 roues motrices, quelles que soient les circonstances. Si vous le faites, vous vous exposez à une forte amende et à l’invalidation de votre assurance en cas de sinistre.

Quel type de van peut aller dans les Hautes Terres ?

Vous pensez que parce que les vans sont généralement un peu plus grands et encombrants qu'ils ne peuvent pas parcourir les routes des Hautes Terres d'Islande ? Détrompez-vous. Lava Car propose des vans 4x4 comme le VW Transporter qui peuvent vous aider à traverser les routes F en toute sécurité et commodément dans le confort de votre propre petite option d'hébergement sur roues.

Quand sont ouvertes les routes F d’Islande  ?

Les routes-F d’Islande ne sont pas ouvertes à la circulation toute l’année. Elles ferment pendant les mois d'hiver, car la neige et le verglas les rendent impraticables. De plus, comme la météo et l’état des routes varient d’une année sur l’autre, les routes-F ne rouvrent pas nécessairement à la même date chaque année, ni toutes en même temps. Elles rouvrent les unes après les autres au fur et à mesure que les conditions s’améliorent. 

En général, vous pouvez vous attendre à ce que les routes-F commencent à rouvrir en mai, la plupart rouvrant en juin et quelques retardataires en juillet. 

De la même manière, les routes-F n'ont pas de date de fermeture fixe et ferment donc en fonction des conditions météorologiques et routières. 

C’est pourquoi, si vous souhaitez faire un road trip sur une route-F ou dans les Hautes Terres en Islande, le mieux est de le faire au cœur de l’été pour optimiser vos chances d’avoir accès à toutes les routes de votre choix.

Les hautes terres d'Islande sont inaccessibles en hiver en raison de la neige abondante

Pour obtenir les informations les plus récentes sur la fermeture et les conditions de circulation des routes F, consultez les sites web road.is et safetravel.is.

Combien de temps faut-il compter pour parcourir la totalité d’une route-F ?

Vous souhaitez donc suivre une route-F au cours de votre voyage en Islande ? Le temps que cela vous prendra variera beaucoup en fonction de quelques facteurs, dont le choix de la route-F elle-même est sans doute un des plus importants. La route-F la plus longue, par exemple, est la F26 qui, dans des conditions de conduite idéales, peut être parcourue de bout en bout en environ cinq heures. Mais il existe également de nombreuses autres routes-F plus courtes, dont certaines ne prennent qu’une demi-heure.

D'autres facteurs influencent le temps nécessaire pour parcourir la totalité d’une route-F, notamment les conditions météorologiques, l'aisance et la confiance que vous avez au volant, la traversée de cours d’eau, les retards en tous genres et la circulation que vous pouvez rencontrer. En général, cependant, au moment de vous lancer sur une route-F, vous pouvez vous fier à l'estimation de Google Maps.

La conduite sur les routes F est-elle difficile ? 

Plusieurs facteurs déterminent si vous vous sentez à l'aise ou non au volant sur les routes-F. Si vous êtes une conductrice ou un conducteur chevronné et que vous êtes particulièrement confiant au volant, il y a de fortes chances que vous vous sentiez à l'aise sur les routes-F. Et à l'inverse, si vous êtes habituellement très nerveux au volant et que vous doutez de vos habiletés à la conduite, vous risquez de trouver les routes-F extrêmement difficiles à pratiquer.

Par ailleurs, les routes-F elles-mêmes sont différentes les unes des autres, et vous pouvez trouver la conduite facile sur certaines et difficile sur d'autres. Certaines sont relativement lisses et usées, de sorte que vous pouvez y rouler à 80 kilomètres par heure (49 miles par heure) assez facilement. D’autres sont très escarpées et caillouteuses, et d'autres encore traversent des cours d’eau. Les conditions météorologiques changeantes et la montée des niveaux d'eau peuvent également influer sur l'état d'une route. Tous ces facteurs peuvent modifier votre perception du niveau de difficulté de la conduite sur les routes-F. 

Quoi que vous pensiez une fois au volant sur une route-F, il est de toute façon impératif de vous concentrer et de ne jamais relâcher votre vigilance. 

Conseils pour conduire sur les routes de gravier et routes F en Islande

Pour de nombreux automobilistes, oui, il est difficile de conduire sur les routes F islandaises, mais ce n'est pas insurmontable. Quelques conseils généraux pour rendre le trajet aussi facile que possible ?

  • Ne conduisez jamais sur les routes F en solo, au cas où vous rencontreriez des problèmes
  • Familiarisez-vous avec votre véhicule de location avant de vous engager sur votre première route F
  • Roulez doucement
  • Si vous n'avez encore jamais traversé de rivière en voiture, ne faites pas votre première tentative sur une route F
  • Avant de prendre le volant, contrôlez tous les points de sécurité de votre voiture, tels que la pression des pneus
  • Communiquez l’itinéraire que vous avez prévu de suivre à safetravel.is avant de prendre la route
  • Surveillez les conditions météo et l’état des routes sur vedur.is et road.is
  • Consultez les cartes les plus à jour sur vegasja.vegagerdin.is/eng/
  • Avant de vous lancer sur une route F, faites bien le plein de carburant et prévoyez un jerricane de secours, au cas où vous ne trouveriez pas de station-service lorsque vous êtes dans la réserve.
  • Emportez également un sac d'urgence avec eau et nourriture
  • Assurez-vous que votre téléphone portable est chargé et fonctionne avant le départ, et téléchargez vos cartes pour pouvoir utiliser votre GPS hors ligne en l’absence de réseau.
  • Ne sortez des pistes et voies de circulation sous aucun prétexte (c'est illégal en Islande !)

Comment traverser les rivières sur les routes F en Islande

Si vous avez déjà traversé une rivière en voiture et que vous êtes sûr de pouvoir le refaire en Islande sans problème, restez tout de même vigilant. 

Avant de traverser une rivière sur une route F, arrêtez-vous pour l’observer un peu. Est-elle profonde ? Le courant est-il fort ? Si oui, mieux vaut renoncer au moins pour le moment.

Si elle n'est pas profonde et que le courant ne semble pas trop fort, passez votre véhicule en mode 4x4, et engagez-vous dans la rivière en suivant les traces de pneus des véhicules qui sont déjà passés avant vous. Une fois dans l'eau, progressez à vitesse constante, ne vous arrêtez pas et ne changez pas de vitesse.

Traverser une rivière dans les hautes terres d'Islande peut être difficile si vous n'êtes pas expérimenté

Faut-il souscrire une option d’assurance spéciale pour rouler sur les routes F en Islande ?

Dans la plupart des cas, oui, vous aurez besoin d'une assurance de location de voiture spéciale pour conduire sur les routes F en Islande. En effet, la plupart des agences de location de voitures islandaises n’assurent pas automatiquement le châssis du véhicule ou les dégâts des eaux. 

Il est également recommandé de souscrire une assurance supplémentaire contre les sinistres liés au gravier, ainsi qu’une prise en charge renforcée des dommages collision (SCDW), afin de vous protéger contre les problèmes les plus fréquemment observés sur les routes F. Et faites-nous confiance : payer une assurance supplémentaire revient bien moins cher que les frais de réparations en cas de sinistre.

Consultez les formules d'assurance de Lava Car Rental pour en savoir plus sur les couvertures proposées. 

Les dommages causés par la traversée de la rivière ne sont couverts par aucune assurance de location de voiture en Islande

Quelle est la différence entre les routes-F et la conduite hors-piste ?

Dans certaines régions du monde, par « hors-piste » ou « tout-terrain » on entend le fait de conduire en dehors de toute route goudronnée. Et c'est parfois même parfaitement légal. Mais ce n'est pas le cas en Islande. En fait, c'est parce que la conduite hors-piste peut endommager gravement les écosystèmes islandais qu’elle est punie par de lourdes amendes qui retombent toujours sur le conducteur. 

Donc, une fois en Islande, prenez garde de ne pas confondre une zone hors-piste avec une route-F. Les routes-F sont toujours marquées d'un « F » et clairement indiquées, que ce soit sur les cartes ou via la signalisation routière.

Peut-on quitter les voies de circulation en Islande pour faire du tout-terrain ?

Non. Le tout-terrain est absolument interdit par la loi islandaise. Quel que soit le terrain, les véhicules peuvent endommager durablement les fragiles écosystèmes islandais. Si les autorités vous prennent en flagrant délit de tout-terrain, vous vous exposez à une lourde amende et/ou une peine de prison.

Le tout-terrain est illégal en Islande, même avec une voiture 4x4, et peut être sanctionné par de lourdes amendes

Finalement, ne vaut-il pas mieux éviter toutes les routes F ?

Vous vous demandez si toutes les précautions que nous venons de mentionner valent vraiment la peine de se lancer sur les routes F ? S’il y a vraiment tant à voir sur les routes F ?

De notre point de vue, si vous êtes amateur d’aventures ou passionné de grands espaces, vous ne regretterez jamais tous les efforts de préparation nécessaires avant de se lancer sur les routes F. Ces routes donnent accès à quelques-uns des paysages les plus extraordinaires et les plus sauvages du pays. Vous en reviendrez avec des souvenirs inoubliables que vous ferez partager autour de vous pendant des années. 

Les hautes terres islandaises sont un véritable paradis de la randonnée en été

Après tout, les routes-F d’Islande valent-elles vraiment la peine ? 

Si tout ce que vous venez de lire vous rend un peu nerveux à l'idée de prendre le volant sur les routes-F islandaises, vous pouvez vous rassurer tout de suite. Certes, les routes-F nécessitent une certaine préparation et de la prudence, mais cela en vaut vraiment la peine. Tous les voyageurs férus d'aventure qui veulent voir les trésors cachés les plus reculés de la terre de glace et de feu doivent savoir que seules les routes-F leur permettront de réaliser leur rêve.

Mais avant de pouvoir accéder à cette expérience de vie exceptionnelle, vous devrez choisir la voiture de location la mieux adaptée à cette grande aventure. Lava Car Rental peut vous y aider avec ce 4x4 spacieux et confortable, prêt à affronter même les terrains les plus difficiles.

Louer votre 4x4 en Islande dès maintenant

Articles qui peuvent vous intéresser

Guide de la location de van en Islande

Guide de la location de van en Islande

Vous ne savez pas comment choisir une location de van en Islande ou où aller une fois que vous en avez un ? Vous n'êtes pas sûr du code de la route ou des meilleures façons de planifier un voyage de location de van en Islande ? Nous vous proposons notre guide complet et complet sur la location d'un van en Islande.

Sources chaudes en Islande : visitez les meilleures et les nouvelles

Sources chaudes en Islande : visitez les meilleures et les nouvelles

Les sources chaudes sont une spécificité de l'Islande. Pour vous aider à voir à découvrir le top des sources chaudes, ainsi que le top des spas géothermaux les plus récents et moins fréquentés, continuez de lire cet article sur les sources chaudes en Islande à découvrir lors d'un road trip.

Guide de la conduite en Islande

Guide de la conduite en Islande

Si vous prévoyez de conduire en Islande lors d'un prochain voyage, consultez notre guide complet de la conduite en Islande - afin que vous puissiez être en sécurité sur la route et vous amuser autant que possible pendant votre aventure en Islande !