Conseils de voyages pour vos vacances en Islande

Conduire en Islande en hiver : 7 choses à savoir et conseils pratiques


Tout ce que vous devez savoir pour conduire en hiver en Islande

Vous vous préparez pour un road trip Islande ? Si vous envisagez de visiter l’Islande en hiver, vous allez devoir prendre quelques précautions supplémentaires. En effet, faire un road trip hivernal en Islande, c’est toujours quelque chose de magique, à condition de faire preuve de prudence. Si vous êtes mal préparés, vous pourriez rencontrer des problèmes, voire vous retrouver dans des situations dangereuses.

De plus, pour vous aider à planifier au mieux votre road trip islandais en hiver, il y a un certain nombre de choses à savoir. Par exemple, saviez-vous que certaines régions sont complètement inaccessibles et fermées à la circulation en hiver ? De même, saviez-vous que dans d'autres parties du pays les fermetures de routes intempestives sont courantes pendant la saison froide ? Si vous n’anticipez pas ces choses-là, votre road trip pourrait bien tourner à la déception. 

Pour vous aider au mieux à vous préparer à prendre la route en Islande en hiver, nous allons vous expliquer…

  • Quelles sont les conditions de circulation en Islande en hiver
  • Quel type de voiture vous allez devoir vous procurer pour vous déplacer en Islande en hiver
  • Quel type d’assurance vous allez devoir souscrire pour votre voiture de location avant de prendre la route en Islande en hiver
  • Les endroits où vous pourrez vous rendre en voiture en Islande en hiver
  • Les mesures de sécurité à prendre avant de prendre la route en Islande en hiver

Et bien plus encore ! Voici les sept choses les plus importantes à savoir avant de prendre le volant en Islande en hiver, ainsi que plusieurs conseils pratiques pour la planification de votre road trip.

Route en hiver en Islande

7 choses à savoir avant de louer une voiture en Islande en hiver

1. En choisissant l’hiver pour votre séjour, vous devriez faire de substantielles économies sur la location de votre voiture en Islande 

Il y a trois grandes saisons touristiques en Islande. C’est en été que le pays enregistre son pic de fréquentation touristique. La demande est au plus haut et les prix de tout ce dont vous pourriez avoir besoin (hôtels, voitures de location ou autre) sont donc globalement plus élevés. Pendant la saison intermédiaire, au printemps et à l’automne, les groupes de touristes se font un peu plus discrets et les prix baissent un peu.  Enfin, il y a la basse saison, c’est-à-dire l’hiver.

Si vous prévoyez de vous rendre en Islande en hiver, vous constaterez que les prix des voitures de location et autres sont les plus bas de toute l’année. C’est pourquoi choisir l’hiver pour un voyage en Islande est hautement recommandable pour les voyageurs à petit budget, ou simplement pour ceux qui veulent limiter certaines dépenses, comme la voiture de location, au profit d’autres activités, comme aller dans quelques-unes des sources chaudes les plus luxueuses d'Islande.

2. En hiver, l’Islande voit sa fréquentation touristique diminuer

Comme nous venons de le dire, en hiver, il y a moins de monde en Islande, ce qui fait baisser la demande et donc les prix. Cependant, le fait que de nombreux voyageurs préfèrent éviter les conditions météo les plus rigoureuses de l’année, ne va pas seulement être pour vous synonyme de tarifs plus bas. Cela va aussi vous permettre de profiter des sites naturels de façon plus intimiste et d’accéder plus facilement aux activités à faire dans le pays. 

Quand on visite l’Islande en été, de nombreuses cascades, de nombreux sites volcaniques et autres plages renommées grouillent littéralement de monde, en particulier dans les zones les plus faciles d’accès, autour de Reykjavik ou de Keflavik. 

En hiver, en revanche, les autres visiteurs sont beaucoup moins nombreux, car tout le monde n’est pas disposé à se lancer à l’exploration des spectaculaires territoires islandais dans la neige, le vent et les températures négatives. Si vous êtes prêt à affronter les caprices de la météo, alors, vous aurez droit à de splendides paysages hivernaux, parfois même, pour vous tout seul. 

 

3. La conduite est parfois plus difficile en hiver en Islande 

Si la météo hivernale fait baisser la fréquentation touristique et les prix en Islande, d’un autre côté, elle complique les conditions de circulation. Elle ne va pas seulement limiter le temps dont vous disposerez pour faire vos visites. Elle va également jouer sur l’état des routes. 

Lors de votre road trip en Islande, la neige, la glace et même les rafales de vent mettront parfois à l’épreuve votre habileté au volant. En hiver, le vent peut en effet parfois atteindre, voire dépasser, les vitesses enregistrées par les ouragans ! 

Voilà pourquoi il faut être prêt à affronter les conditions de circulation hivernales en Islande. Vous devez être sûr que vous saurez gérer ce genre de situation ou, à défaut, que quelqu’un parmi vos compagnons de voyage pourra prendre le relais en cas de difficulté. Le plus simple, si vous le pouvez, consiste à désigner comme chauffeur celui ou celle d’entre vous qui a l’habitude de conduire dans la neige, mais aussi qui a déjà pris le volant dans un pays étranger, et qui a donc déjà eu l’occasion de devoir s’adapter à un code de la route différent de celui de votre pays. Il devra toujours garder un œil sur la météo et prendre les bonnes décisions, parfois rapidement, pour garantir la sécurité de tout le monde. 

Un conseil simple pour votre chauffeur ? En hiver, en Islande, la plupart des accidents se produisent à cause du verglas, dès que la température descend en dessous de zéro. Le verglas n’étant rien d’autre que de la glace qui se forme sur la chaussée, les automobilistes ne le repèrent pas toujours. Ils continuent alors à rouler normalement, jusqu’à ce qu’ils perdent le contrôle du véhicule. Par conséquent, si vous conduisez en Islande en hiver, faites très attention au verglas et soyez extrêmement prudent, même si la route semble impeccable. 

Pour contribuer à la sécurité maximale de ses clients une fois lancés sur les routes islandaises en hiver, Lava Car Rental a décidé de systématiquement équiper tous ses véhicules de pneus hiver cloutés, de novembre à la mi-avril. Ces pneus amélioreront l’adhérence de votre véhicule sur la chaussée en cas de verglas ou de neige et vous aideront ainsi à prévenir le risque d’accident.

Nous fournissons également à nos clients diverses protections supplémentaires à travers une assurance incluse dans le tarif de base de la location du véhicule. À savoir…

  • Assurance responsabilité civile 
  • Collision Damage Waiver (assurance dommages collision)
  • Super Collision Damage Waiver (prise en charge renforcée des dommages collision)
  • Gravel Protection (protection gravier)
  • Theft Protection (protection contre le vol)

Cette protection étendue, avec franchise de 150 000 ISK, est donc la garantie pour vous et vos compagnons de voyage d’être couverts en cas de collision, de vol et de dommages causés par les projections de graviers ou de cailloux. Autant de risques financiers désormais écartés pendant votre séjour. 

Vous voulez des informations plus détaillées sur les conditions de circulation et l’état des routes en fonction des différentes périodes de l’hiver ? Découvrez nos guides de conduite en Islande mois par mois.

 

4. Le sud de l’Islande est la destination idéale pour votre road trip hivernal sur la terre de glace et de feu

Si vous voulez bénéficier des meilleures conditions de sécurité sur la route (sans pour autant vous cantonner à Reykjavik et au Cercle d’Or), tout en profitant des principales choses à faire et à voir en Islande en hiver, nous vous recommandons d’opter pour un road trip dans le sud de l’Islande. En effet, dans le sud, les axes les plus fréquentés sont mieux dégagés et plus propres que les petites routes de campagne que l’on trouve dans le nord. De plus, il y a plein de choses à faire dans cette partie du pays, surtout en hiver, que ce soit avec les glaciers, les grottes de glace, les lagunes couvertes d’icebergs, et bien plus encore.

Cercle d'or en Islande en hiver

Cela dit, peut-être teniez-vous à découvrir une autre région d’Islande particulière lors de votre séjour hivernal. Dans ce cas-là, pour l’hiver, nous vous conseillons de vous en tenir à la Route circulaire si vous-même ou quelqu’un d’autre parmi vos compagnons de voyage est capable de conduire sur la neige et la glace. Nous vous recommandons également de prévoir un itinéraire très très flexible, afin d’amortir sans stress d’éventuels retards et/ou détours. Certains tronçons de la Route circulaire, bien qu’elle soit particulièrement fréquentée, sont beaucoup plus sujets à la neige et au verglas que les routes du sud de l’Islande. De plus, les fermetures à la circulation sont fréquentes.

Par ailleurs, certaines routes islandaises sont fermées d’office tous les hivers. C’est par exemple le cas de la plupart des axes qui sillonnent les Fjords de l’Ouest, rendant la région tout simplement inaccessible. De même, les Hautes Terres islandaises sont complètement fermées à la circulation à partir de l’automne, vers le mois d’octobre, et ce, jusqu’au début de l’été. 

Vous cherchez d’autres idées de road trip ? Découvrez nos meilleurs itinéraires de road trip à faire en Islande sur 7 jours et sur 10 jours. Vous trouverez également beaucoup d’autres idées stimulantes pour votre voyage en Islande sur notre blog de voyages et de road trips en Islande.

5. Avec un 4x4, votre road trip hivernal en Islande sera infiniment plus simple !

Nous recommandons toujours à nos clients qui veulent venir visiter l’Islande en hiver de réserver un véhicule 4x4, et ce, quelles que soient les régions dans lesquelles ils envisagent de se rendre. Le 4x4, ou véhicule à quatre roues motrices, est le seul qui vous donnera la puissance de propulsion et la stabilité nécessaires pour évoluer en toute sécurité sur les terrains les plus enneigés, glissants et accidentés. Mais il ne suffit pas de louer le premier 4x4 venu. En effet, les SUV à 4 roues motrices sont meilleurs que les autres 4x4, car étant plus hauts, ils limitent encore plus le risque de se retrouver bloqué dans la neige. En prime, et conformément à la législation islandaise qui impose l’utilisation de pneus hiver à partir du mois de novembre et jusqu’au 15 avril, les véhicules 4x4 de Lava Car Rental sont équipés de pneus hiver cloutés pendant toute cette période

Cela dit, bon nombre de nos clients optent pour nos véhicules à quatre roues motrices en hiver, car ils estiment qu’ils ne sont pas seulement synonymes de sécurité renforcée, mais qu’ils présentent aussi d’autres avantages : ils sont plus confortables, plus souples à la conduite, plus spacieux et dotés d’équipements de luxe comme les sièges chauffants, par exemple. De ce fait, les 4x4 sont vraiment la solution idéale pour les familles ou les gens qui voyagent en groupe. 

Le 4x4 est le meilleur véhicule à avoir en Islande en hiver

Si vous cherchez à louer un véhicule 4x4 en Islande, cependant, il y a un certain nombre de choses à savoir. Tout d'abord, il faut être âgé d’au moins 20 ans pour louer un SUV 4x4. Ensuite, vous devrez être détenteur d’un permis de conduire rédigé en caractères latins (ou d’une traduction anglaise de votre permis dans le cas contraire), et d’une carte de crédit ou de débit à inscrire au dossier.

Mais sachez bien que ces conditions ne valent que chez Lava Car Rental, et qu’ailleurs elles sont plus drastiques ! En effet, les autres agences de location de voitures du pays sont plus exigeantes à l'égard des conducteurs étrangers. Ainsi, elles pourront vous demander de justifier d’un permis délivré depuis au moins un an — et parfois plus —, ou encore relever la limite d’âge à 23 ans ou plus.

6. Restez connecté aux meilleures sources d’informations

Il existe un certain nombre de ressources utiles pour vous tenir informé à tout moment des prévisions météo et des bulletins d’information routière en Islande. 

Vedur.is est LE site où aller pour suivre les prévisions et alertes météo du jour. On y trouve, entre autres, toutes les informations nécessaires sur les températures, les vents et les précipitations dans tout le pays.  

Road.is est le site de référence pour connaître l’état des routes en temps réel. Vous y trouverez toutes les annonces de fermetures ou barrages de routes au niveau national et régional, ainsi que toutes les dernières informations utiles aux automobilistes, depuis les portions de routes en travaux jusqu’aux difficultés de circulation liées à la fonte des neiges, et même des signalements en cas de présence d’animaux sauvages sur la route (comme les rennes, par exemple). Si vous ne souhaitez pas avoir à vous connecter au site Web, vous pouvez tout aussi bien suivre toutes les publications en temps réel sur la Timeline de votre compte Twitter (en suivant @Vegagerdin). 

road.is offre des informations essentielles sur les conditions routières quotidiennes en Islande.

Quoi qu'il en soit, road.is sera d’une valeur inestimable pour votre road trip hivernal en Islande, car les fermetures de routes intempestives sont très fréquentes sur l’île toute l'année. Chutes de neige, formation de verglas, alertes aux avalanches ou même aux rafales de vent provoquent parfois des fermetures de routes de plusieurs jours. Toutefois, c'est dans le Nord et l’Est du pays qu’elles se produisent le plus souvent, par conséquent, si vous venez en hiver et que vous ne voulez pas avoir à gérer des fermetures de routes inopinées, vous pouvez tout à fait décider de ne séjourner que dans le Sud et l’Ouest du pays. 

Une ressource particulièrement plaisante à surveiller absolument si vous visitez l’Islande en hiver ? Les prévisions d’aurores boréales sur vedur.is ! Si vous ne voulez pas casser votre tirelire pour une excursion aurores boréales organisée, sachez que de septembre à avril, vous pouvez très bien vous lancer à leur poursuite par vous-même. Les prévisions d’aurores sont là pour vous indiquer les lieux et les moments où la probabilité qu’elles se forment dans le ciel est la plus élevée, en fonction de la couverture nuageuse et de l'activité solaire. Si un bulletin d’aurores vous signale un site intéressant à proximité, vous n’avez plus à sauter dans votre voiture et à vous y rendre !

7. Pour éviter les migraines, ne surchargez pas vos journées pendant vos vacances d’hiver en Islande !

En hiver en Islande, la durée journalière d’ensoleillement est courte, très courte. Si vous venez de contrées où le soleil hivernal se lève avec vous le matin et ne se couche pas avant au moins 18 h le soir, dites-vous bien qu’en Islande il en va tout autrement. À la mi-décembre, les Islandais disposent tout juste de cinq heures d’ensoleillement par jour en moyenne.

Voilà pourquoi, en plus de la météo sans cesse changeante, nous vous conseillons de prévoir des journées pas trop chargées sur l’itinéraire de votre road trip hivernal en Islande. Plutôt que de vouloir avaler un maximum de kilomètres et enchaîner un maximum de visites dans la même journée, mieux vaut se fixer une distance à parcourir plus courte et agrémentée d’une visite ou d’une randonnée.

En adoptant un itinéraire plus souple et moins stressant, vous vous donnez en prime une marge d’adaptation au cas où un imprévu, comme des intempéries par exemple, viendrait contrarier vos plans. Mais que vous suiviez ou non notre conseil, ne vous obstinez pas à rouler dans le mauvais temps pour respecter à tout prix le calendrier de votre itinéraire. Même les compagnies aériennes qui desservent l'Islande le savent et en tirent toutes les conséquences. C'est d’ailleurs pour cette raison que votre vol pourrait tout à fait être retardé d'un jour, ou même deux, si l’hiver islandais décidait de faire des siennes juste avant le décollage de votre avion. Vous êtes prévenu !

Pas d’inquiétude pour autant, chez Lava Car Rental, si votre séjour devait être retardé ou prolongé à cause de la météo, sachez que nous nous faisons toujours un plaisir d’aider nos voyageurs à profiter de leurs vacances dans la plus grande sérénité possible. Et en effectuant votre réservation sur lavacarrental.is, vous pourrez contacter directement notre équipe, qui interviendra immédiatement pour vous aider et vous guider en cas de retard pour cause météorologique ou en cas d'urgence. Vous aurez même la possibilité de modifier votre réservation gratuitement jusqu'à 48 heures avant l'heure prévue pour la récupération de votre véhicule, en envoyant simplement un e-mail à info@lavacarrental.is.

Vous cherchez des itinéraires clés en main, simples et pas trop longs à faire en Islande ? Consultez notre guide des petites escapades à faire dans les environs de l'aéroport de Keflavik. Quels que soient vos centres d’intérêt ou votre profil de voyageur, il existe des tas d’activités toutes plus sympas les unes que les autres à faire dans les environs de l’aéroport, que ce soient des musées, des plages, des sources chaudes ou des marches, et tout cela sans avoir à rouler bien longtemps. 

Conseils pour vous déplacer en hiver avec votre voiture de location en Islande   

Prêt à commencer à planifier votre road trip hivernal en Islande à partir des sept choses essentielles à savoir que nous avons détaillées ci-dessus ? Voici quelques conseils supplémentaires pour vous mettre sur la bonne voie et faire un voyage qui soit le plus souple, le plus simple, le plus pratique et le plus inoubliable possible. 

Avant de prendre le volant de votre voiture de location en Islande en hiver…

En fait, il y a des choses à savoir avant même de prendre le volant. Donc, avant de monter dans votre voiture de location en Islande en hiver…

Voiture enneigée en Islande en hiver

 

  1. Consultez la météo sur www.vedur.is, et les conditions routières sur www.road.is

Ces deux sites vous donneront toutes les informations de dernière minute dont vous avez besoin pour savoir si vous pouvez vous lancer dans le programme de la journée en toute sécurité, ou bien si vous devez trouver autre chose à faire de mieux adapté aux conditions météo et à l’état des routes. 

 

  1. Sortez toujours équipé pour rejoindre votre voiture.

Dans la neige, la glace et le froid de l’hiver, équipez-vous bien pour rejoindre votre véhicule de la façon la plus confortable possible. 

Portez des vêtements d'hiver. Même si vous ne faites que sortir de votre hébergement pour aller vous installer dans la voiture, ils sont toujours nécessaires. C’est l’hiver islandais, après tout.

Prenez une lampe torche, même si vous n’avez que celle de votre téléphone.

Pour éviter de glisser sur la glace en rejoignant votre véhicule, équipez vos chaussures de crampons.

 

  1. Allez à votre voiture et ouvrez la portière.

« Facile », direz-vous, n'est-ce pas ? Pourtant, il est très probable que la portière de votre véhicule soit gelée si vous ne l’avez pas ouverte depuis quelques heures. Si c’est le cas, il y a plusieurs solutions.

  • Essayez d’ouvrir toutes les portières de la voiture pour voir si l’une d’entre elles n’est pas encore gelée. 
  • Secouez la portière en forçant légèrement. Si la couche de glace est fine, vous devriez pouvoir la faire céder en tirant un peu sur la portière.
  • Versez de l’eau chaude sur l’embrasure de la portière. Faites très attention, cependant, de ne pas laisser l’eau entrer en contact avec la vitre, car le choc thermique pourrait la briser.

Une fois que vous êtes entré dans la voiture, allumez le moteur et laissez-le tourner le temps qu’il chauffe bien. 

La meilleure façon d’éviter les portières bloquées par le gel est de garer la voiture dans un parking couvert est fermé, ou bien de toujours avoir un chiffon à portée de la main pour essuyer les portières avant d'abandonner le véhicule. En absorbant l’humidité, cela peut aider à empêcher le gel de se former.

 

  1. Faites chauffer la voiture.

Comme nous l’avons vu, une fois que vous êtes dans la voiture, allumez le moteur et laissez-le tourner le temps qu’il chauffe bien. Évidemment, au début, il fera une température glaciale dans l'habitacle et le chauffage mettra un certain temps à la faire remonter. Comptez 15 bonnes minutes environ avant que l’air chaud ne commence à arriver. 

Si vous avez le temps, laissez la voiture tourner à l’arrêt et restez au chaud avant de commencer à rouler. Cette étape est plus sûre pour la voiture avant de prendre la route, en même temps qu’elle donne un confort de conduite très appréciable. Cela dit, en attendant qu’elle chauffe, ne laissez pas non plus la voiture tourner trop longtemps, et ne le faites qu’à l’extérieur, jamais dans un environnement clos, comme garage. 

Si vous n’avez pas le temps de laisser la voiture chauffer avant de prendre la route, restez bien emmitouflé dans vos vêtements d’hiver et allumez les sièges chauffants, si votre véhicule en est équipé. Au bout de quelques minutes, à mesure que le moteur chauffe, vous pourrez retirer quelques vêtements pour conduire plus confortablement. 

 

  1. Retirez la neige et le givre de la voiture.

Si la voiture est couverte de givre et/ou de neige, vous devrez les retirer avant de prendre le volant. En effet, l’un comme l’autre peut gêner la visibilité ou tomber de la voiture pendant qu’elle roule et potentiellement provoquer un accident.

Commencez par retirer toute la neige et gratter tout le givre des parebrises et des vitres du véhicule. Tout doit être intégralement retiré afin d’avoir une visibilité maximale à travers chaque vitre. Ce n’est pas seulement une question de sécurité, car cela aidera également la voiture à chauffer plus rapidement. 

Ensuite, déneigez le toit de la voiture. 

Pour faire tout cela, utilisez un grattoir prévu à cet effet, et conservez-le à portée de main quelque part dans la voiture.

  1. Retirez la neige autour des pneus.

Enfin, déneigez le sol autour des pneus du véhicule. Pour ce faire, une petite pelle à neige vous sera très utile. Cela donnera un surplus de force de traction à la voiture quand vous commencerez à rouler, et devrait vous éviter de faire du sur place en patinant. 

 

Une fois sur la route…

Une fois sur la route, conduisez très prudemment, surtout la nuit, lorsque les températures chutent et que le verglas peut commencer à se former sur la chaussée. 

De plus, consultez les conditions routières non seulement avant de partir, mais aussi tout au long du trajet, plusieurs fois par jour. Votre meilleure source d'information sur les fermetures de routes est www.road.is. En effet, parfois, aucun panneau ne vous indiquera que telle ou telle route est fermée au moment où vous vous engagerez dessus. C’est pourquoi il faut toujours vérifier sur www.road.is pour être sûr. 

Vous trouverez d’autres conseils utiles dans notre guide de conduite en Islande.

Vérifier l'état des routes avant de prendre la route en Islande en hiver

Le soir, lorsque vous garez votre voiture pour la nuit…

Une fois arrivé là où vous passerez la nuit, il est recommandé de faire plusieurs choses avant de fermer votre voiture de location à clé et de gagner votre hébergement.  

 

  1. Faites attention où vous garez votre voiture.

Si possible, garez-vous à l’abri des intempéries, dans un parking couvert ou dans un garage par exemple. Si ce n’est pas possible, essayez de trouver un endroit où la neige et le givre ne vous gêneront pas le lendemain matin. Garez-vous en marche arrière afin de repartir plus facilement le lendemain. 

Si vous ne savez pas trop où vous garer, ou la meilleure façon de leur faire, demandez conseil au personnel de votre hébergement.

 

  1. Videz la voiture.

Ne laissez rien dans la voiture pendant la nuit, car tout pourrait geler. Retirez les boissons et la nourriture, mais aussi les vêtements ou les valises, et même les tapis de sol. Vous limitez ainsi le risque d’humidité dans l’air et donc de formation de givre sur les portières et le pare-brise. Vous ne le regretterez pas le lendemain matin, lorsqu’il sera plus facile de nettoyer et de faire chauffer la voiture.

 

  1. Consultez les prévisions météo et les conditions routières pour le lendemain.

Enfin, vérifier une nouvelle fois la météo et les conditions de circulation pour planifier votre journée du lendemain en conséquence. 

 

Conduire en Islande en hiver exige quelques précautions supplémentaires, mais cela en vaut vraiment la peine.

Faire un road trip hivernal en Islande est une expérience vraiment unique qui restera à jamais gravée dans votre mémoire. Cependant, ce genre de road trip doit toujours se faire dans les meilleures conditions de sécurité, et tout commence par choisir la bonne voiture de location.

Lava Car Rental dispose d’un vaste choix de véhicules adaptés et équipés pour toutes vos escapades hivernales en Islande, notamment des petits 4x4 et des grands SUV 4x4, mais bien plus encore. Découvrez notre gamme complète de véhicules dès maintenant. 

Recherchez et réservez votre voiture en Islande

Articles qui peuvent vous intéresser

Guide de la location de voiture en Islande : tout ce que vous devez savoir

Guide de la location de voiture en Islande : tout ce que vous devez savoir

Lisez notre guide ultime pour louer une voiture en Islande. Pourquoi devriez-vous louer une voiture pour votre voyage en Islande, comment choisir la bonne, ce qu'il faut prendre en compte et bien plus encore !

Guide de conduite en Islande en septembre

Guide de conduite en Islande en septembre

Vous envisagez de faire un road trip en Islande en septembre ? Le mois de septembre, à cheval sur la fin de l’été et le début de l’automne, est une excellente période pour visiter l’Islande, et ce, pour de nombreuses raisons. La météo, les prix, les activités : tout est réuni pour vous offrir un formidable voyage...

Guide de vos vacances de Noël en Islande

Guide de vos vacances de Noël en Islande

Noël en Islande est un moment magique de l'année. Le pays, recouvert de neige et de glace, illuminé par les aurores boréales (et les lumières de Noël !), est particulièrement festif tout au long du mois de décembre. Apprenez tout sur la planification de votre voyage et la conduite en Islande pendant la période de Noël !